Angleterre : Ces folles manies qui feraient du roi Charles III un maniaque du détail (vidéo)

Le roi Charles III a des exigences bien précises, selon un article du New York Post publié mardi 13 septembre. Ce dernier cite des témoignages d’anciens membres de son personnel qui dressent le portrait d’un homme très exigeant.

Le roi Charles III aurait même été surnommé le « prince choyé » par son personnel à Clarence House, où il a vécu avec sa femme la reine Camilla de 2003 jusqu’à ce qu’il prenne récemment le trône.

Un homme pour lequel on doit « tout faire »

L’ex-majordome d’Elizabeth II puis de Diana, Paul Burrell, s’est livré en 2015 devant les caméras d’un documentaire produit par Amazon, Serving The Royals : Inside The Firm ( Au service de la famille royale : dans les coulisses de la Firme). Il résume ainsi sa description du prince Charles, « on lui fait tout ».

Son pyjama doit être lavé et repassé tous les matins, ses lacets également sont repassés au fer avant qu’il n’enfile ses chaussures. Le dentifrice aussi, est crucial pour le roi Charles III. « Il demande à ses valets de lui étaler deux centimètres de dentifrice sur sa brosse à dents », indique Paul Burrell.

Il ajoute que la baignoire doit être remplie à moitié et à une température tout juste tiède, la bonde doit être placée dans une certaine position.

Soucieux de l’hygiène

Le roi Charles III serait très sourcilleux côté sanitaire. Sa « Maison » doit donc transporter la lunette de ses toilettes et son papier W.C, marque Kleenex Velvet, lors de chacun de ses déplacements.

Dans son livre The Palace Papers, la journaliste et biographe Tina Brown raconte également que les personnes qui invitent le roi dans leur maison secondaire pour des vacances ou le week-end doivent s’attendre à ce que leur hôte arrive après un cortège amenant ses « meubles, son lit et des photos ».

Le petit-déjeuner

Toujours dans le documentaire Serving The Royals, un ancien membre du personnel de la famille royale, Graham Newbould, indique de quoi se nourrit le roi Charles au petit-déjeuner. « Il a une formule très saine : du pain fait maison, un bol de fruits frais, des jus de fruits pressés ». Où qu’il aille en visite dans le monde, sa boîte à petit-déjeuner le suit, dans laquelle il y a « six types de miel différents, un type spécial de muesli, ses fruits secs ».

Dans son livre, Charles, roi d’Angleterre (éditions L’Archipel), le journaliste Michel Faure indique que le roi mange des œufs, mais il faut que ceux-ci soient bios et cuits seulement trois minutes. « Pour être sûrs de la satisfaction du prince, très maniaque, ses cuisiniers lui en préparent une demi-douzaine, lui réservant ainsi la possibilité du choix », précise le journaliste dans une interview avec Vanity Fair. Regardez la vidéo ici.

Avec Ouest-france

Similaires