Angola : le bras de fer continue entre José E. Dos Santos et le président João Lourenço

Le journal Jeune Afrique dans sa parution de la semaine révèle les secrets du palais en Angola. Nos confrères parlent d’un bras de fer qui ne dit pas son nom entre l’ex-président José Eduardo Dos Santos et l’actuel président João Lourenço.

Si l’alternance à la tête du pays n’a pas causé de soucis entre les deux hommes, depuis qu’il a commencé par gérer le pouvoir, le climat entre João Lourenço et l’ex-président Dos Santos est devenu délétère.

En effet, d’après le journal Jeune Afrique, le 16 avril, José Eduardo dos Santos s’est rendu en Espagne via Lisbonne pour des examens médicaux. Mais, refusant de respecter le protocole, l’ex-président a tenu à voyager avec TAP Air Portugal plutôt qu’avec la Taag, la compagnie nationale angolaise.

João Lourenço avait tenté de le faire changer d’avis en se présentant lui-même au domicile de dos Santos, à Luanda, le 15 avril. Mais rien n’y a fait. Une manière pour l’ancien dirigeant, dont la famille a été très attaquée ces derniers mois, de montrer son mécontentement ? Se demande le journal.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
La Casa de Papel : cette grosse incohérence repérée par un fan