in

Angola : le MPLA suspend l’une des filles de Dos Santos de son comité central

Welwitschia dite “Tchize” dos Santos

La tension est toujours aussi palpable entre le MPLA et la famille Dos Santos. Le parti présidentiel angolais a annoncé avoir suspendu Welwitschia dite “Tchize” dos Santos, l’une des filles de l’ex-Président Eduardo Dos Santos de son comité central, a-t-on appris de Koaci.

“Le Comité central a approuvé l’établissement d’une procédure disciplinaire et l’application de la mesure visant à suspendre la qualité d’un membre du comité central (….), la camarade Welwitschia dos Santos”, a annoncé le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA) dans une déclaration finale.

Le MPLA lui reproche de ne pas avoir respecté “les règles de discipline”.

Le Parlement avait également demandé la suspension de la députée pour avoir dépassé son délai d’absence de 90 jours.

Welwitschia dite “Tchize” dos Santos, a expliqué avoir fui le pays après avoir reçu des menaces des services de renseignements angolais.

Elle se retrouve depuis au Royaume-Uni, où se trouve également sa demi-sœur, la puissante femme d’affaires Isabel Dos Santos.

Lire aussi Togo-BEPC 2019 : une dictée trop compliquée pour les élèves ? (Photo)

Très critique à l’égard du gouvernement de l’actuel président Joao Lourenço, Welwitschia dos Santos a accusé le MPLA de vouloir se “débarrasser” d’elle tout en dénonçant la pression des autorités sur sa famille.

Après le départ à la retraite de l’ex chef de l’Etat Jose Eduardo dos Santos, qui a présidé aux destinées de l’Angola pendant 38 ans, plusieurs de ses proches ont été limogés notamment sa fille, de la tête de la puissante compagnie pétrolière, Sonangol.




Ad Banque Atlantique

Notre-Dame de Paris : la première messe annoncée pour ce week-end

Il écope d’une peine de 30 ans de prison ferme pour avoir violé sa fille de 12 ans

Violence conjugale : il tue sa femme à coups de pilon pour une raison banale