Aniac-Togo : les produits chimiques sont des bonbons dangereux

Les produits chimiques nous entourent dans notre vie quotidienne. Ils nous rendent service, mais ils peuvent se révéler redoutables, néfastes voire mortels. Malheureusement, les déboires de ces substances sont légion dans nos communautés faute d’information. Il faut donc savoir les manipuler.

Bruno Boyodé, produits chimiques, Togo, Aniac,  Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques, Tels étaient les mots d’ordre du Président de l’Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques (Aniac), Bruno Boyodé à l’endroit des leaders d’opinion, forces de l’ordre et des responsables des structures déconcentrées de l’Etat, au cours d’une séance de sensibilisation sur ces substances tenue ce vendredi 24 août à Lomé.

Ces participants à cette rencontre seront chargés à leur tour de relayer l’information auprès des populations à la base.

Cette séance fait suite aux phases de sensibilisation déjà entamées dans les régions  des Plateaux et la Maritime. Il s’agit pour cette Autorité, d’informer et de sensibiliser les populations sur les effets désastreux des produits chimiques ainsi que les méthodes de prévention.

Lire aussi : L’Aniac-Togo passe au peigne fin les produits chimiques

Bruno Boyodé, « Les armes chimiques utilisent les propriétés toxiques de produits chimiques pour tuer ou blesser. Donc il faut que les populations togolaises se saisissent du concept des produits chimiques (…) Il faut savoir gérer ces produits chimiques pour éviter ces côtés néfastes. C’est le but de notre sensibilisation ».

Nous avons besoin d’engrais, de pesticides, de transformer les produits alimentaires, mais il faut faire attention, a-t-il martelé.

Après cette phase de Lomé, d’autres séances de sensibilisation auront lieu dans différentes préfectures pour apporter ce message aux populations des coins reculés.

Plus d'articles
Zota : le message émouvant de l’ex-danseuse de Serge Beynaud secoue la toile