Anne Hidalgo révèle avoir été infectée par le Covid-19

Anne Hidalgo a été victime d’une infection au Covid-19, comme elle l’a elle-même révélé sur le plateau de BFM TV, le lundi 22 juin 2020.

New-York : Le maire tire la sonnette d’alarme sur un syndrome rare potentiellement lié au Covid-19

La maire sortante de la capitale a confié avoir contracté le virus et développé des anticorps. Elle en a profité pour rappeler l’importance des tests et des statistiques en population générale.

« J’ai des anticorps. Je suis dans la situation idéale où je n’ai pas eu vraiment de symptômes, j’étais un cas asymptomatique. Je pense qu’il est très important de savoir si on l’a ou pas, c’est les tests PCR (polymerase chain reaction), et puis de faire les tests sérologiques. Ça donne cette information », a-t-elle expliqué au micro de BFM TV.

Interrogée sur le cours de la pandémie, en particulier après les rassemblements ayant eu lieu à l’occasion de la Fête de la musique, Anne Hidalgo a pointé du doigt un « relâchement ». Elle a insisté sur l’obligation du port du masque dans les transports en commun et a rappelé que la pandémie n’était pas terminée. La maire de Paris a aussi évoqué l’apparition de nouveaux foyers à l’étranger.

Comment éviter la buée sur les lunettes lorsque l’on porte un masque ?

« Il y a du relâchement, à l’évidence. C’est vrai que le port du masque, comme on le voit sur les images, doit faire encore l’objet de beaucoup de pédagogie. Je le porte parce que c’est important. La pandémie est toujours là. On a vu qu’elle repart dans un certain nombre de pays », a-t-elle déclaré sur BFM TV.

En lice pour un nouveau mandat dans la capitale, Anne Hidalgo était arrivée en tête du premier tour de l’élection municipale, avec 29,3% des votes, contre 22,7% pour la candidate LR Rachida Dati, et 17,3% pour Agnès Buzyn (LREM).

Plus d'articles
Toofan : quand Barabas a failli attraper froid (vidéo)