L’Agence nationale pour la sécurité alimentaire au Togo (ANSAT) poursuit son programme de lutte contre la faim. Après l’achat et le stockage des céréales, l’institution étend ses services à la transformation et à la commercialisation desdits produits.

Elle transforme, depuis peu, du riz togolais par un processus de décortication et d’ensachement, et le met sur le marché.

Cette action, qui vise à garantir la sécurité alimentaire, s’étendra à d’autres produits céréaliers tels que le maïs, le sorgho, et le soja.

IFT

Selon les responsables de l’ANSAT, le projet de commercialisation des produits agricoles togolais enclenché franchira les frontières nationales. Il touchera aussi bien la sous-région que l’international.

Christopher Numado