La procureure Fatou Bensouda a fait appel de la décision d’acquittement de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé. Depuis Bruxelles, Laurent Gbagbo adresse un important message aux Ivoiriens.

Lire aussi : The Best : voici ce qu’a fait Cristiano Ronaldo pendant la cérémonie



L’information est à lire dans un communiqué de presse publié par le Front populaire ivoirien (FPI). Voici l’intégralité du communiqué.

COMMUNIQUE PRESSE

Front populaire ivoirien

Le secrétariat général

Adresse aux militantes, militants et sympathisants du Front populaire ivoirien

  1. Le samedi 14 septembre 2019, conformément à la volonté clairement exprimée des présidents Laurent GBAGBO et Henri Konan BEDIE, d’œuvrer ensemble dans le cadre de leurs partis respectifs, à l’effet de mobiliser les populations ivoiriennes pour la Réconciliation Nationale et la Paix durable en Côte d’Ivoire, Le FPI, le PDCI-RDA et leurs alliés, ont organisé un Giga Meeting au parc des sports de Treichville, à Abidjan.
  2. Le succès de ce grand rassemblement qui a mobilisé plus de 50.000 personnes est la preuve que le peuple de Côte d’Ivoire, dans sa grande majorité, adhère, sans réserve, à cette quête de la paix et de la réconciliation vraie et sincère entre les filles et les fils de ce pays.
  3. C’est le lieu de réitérer nos sincères remerciements aux militants et sympathisants des organisations politiques, impliquées dans l’organisation dudit meeting.
  4. Les militantes et militants du Front Populaire Ivoirien, dans l’élan du franc succès de ces retrouvailles du 14 septembre 2019, ont appris le 16 septembre, sans surprise, mais avec déception, la décision de la procureure Fatou BENSOUDA d’interjeter appel de la décision d’acquittement du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé GOUDE.

Lire aussi : Affaire Laurent Gbagbo et Blé Goudé : Simone Gbagbo répond à Fatou Bensouda

  1. L’objectif politique visé par Mme Fatou BENSOUDA consiste, manifestement, non seulement à démotiver les ivoiriens dans leur quête de la paix, mais aussi, à retarder le retour en Côte d’Ivoire du président Laurent GBAGBO que le peuple reconnait aujourd’hui comme le chainon manquant au processus de la Réconciliation Nationale.
  2. Le Front Populaire Ivoirien rappelle à ses militants que le président Laurent GBAGBO n’a eu de cesse de leur enseigner que le combat pour les libertés et la paix doit se mener de façon pacifique, sans complexe ni faiblesse, mais avec détermination, quels que soient les obstacles.
  3. C’est pourquoi, la direction du Parti lance un appel aux militants, sympathisants et à tous les ivoiriens épris de paix et de la volonté de réconciliation, à ne pas se détourner de cet objectif essentiel, malgré la décision d’appel qui relève d’une question procédurale, comme l’a d’ailleurs indiqué Maître Emmanuel ALTIT, avocat du président Laurent GBAGBO.
  4. Le Front Populaire Ivoirien informe ses militants que le président Laurent Gbagbo, président du Parti, a invité à Bruxelles, le camarade ASSOA Adou, Secrétaire Général, afin de partager avec lui, son analyse de la suite des événements.
  5. En attendant, le président Laurent GBAGBO demande à ses partisans de garder la sérénité et de ne céder à aucune provocation, car la victoire finale est proche.

Lire aussi : FIFA The Best : voici le vote du Togo

Fait à Abidjan, le 22 septembre 2019

Pour le FPI, le Secrétaire Général

Dr ASSOA Adou

SERCOM FPI