in ,

Apple pèse désormais plus de 1000 milliards de dollars (plus que le PIB de la Suisse ou de l’Arabie Saoudite)

Image d'illustration

Apple est devenu, depuis ce jeudi 2 août, la première entreprise cotée à franchir le seuil des 1000 milliards de dollars de capitalisation.

Elle couronne ainsi une décennie de hausse de l’action portée par les succès des iPhones à travers le monde qui l’ont transformé de fabricant d’ordinateurs personnels pour geek en acteur de la révolution mondiale de la téléphonie mobile.

Lire aussi : Fait divers / Espagne : un Togolais disparaît mystiquement au cours de son transfert vers une prison

Le titre a inscrit jeudi un nouveau pic à 207,05 dollars, portant ses gains à près de 9% depuis la publication mardi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et l’annonce que le groupe avait racheté pour 20 milliards de dollars de ses propres actions.

Co-fondé par Steve Jobs en 1976 dans un garage, Apple affiche un peu plus de quarante (40) ans plus tard un chiffre d’affaires supérieur au produit intérieur brut d’un pays comme le Portugal.

A titre de comparaison, si Apple était un pays, et que sa valeur boursière représentait son PIB, la firme de Cupertino se hisserait à 17e place des pays les plus riches du monde en 2017, juste derrière l’Indonésie (1011 Mds de dollars), mais devant la Turquie, les Pays-Bas, la Suisse et l’Arabie Saoudite.

Depuis l’introduction du groupe en Bourse en 1980, le cours de l’action a été multiplié par 500, 20 fois plus que le S&P 500, l’indice de référence de Wall Street.



Japon : une école de médecine baisse la note des femmes pour limiter leur nombre

Éducation : le taux de réussite au BEPC 2018 inférieur à celui de 2017