Après 10 bières, il n’urine pas pendant 18 heures et se rompt la vessie en dormant

Après avoir bu, il est recommandé d’aller aux toilettes pour libérer la vessie. En principe, l’organisme même oblige au fur et à mesure que l’on absorbe des liquides, de faire de petites visites au cabinet. Mais cela n’a pas été le cas pour un Chinois de la province de Zheijiang. L’homme se serait rompu la vessie en dormant après avoir bu dix bières sans uriner une seule fois pendant 18 h. 

Pourquoi il faut absolument fermer la cuvette des toilettes avant de tirer la chasse d’eau

Malgré tout ce qu’il avait bu, pour des raisons inconnues, M. Hu, 40 ans, n’a pas éprouvé le besoin d’aller uriner pour se soulager. Une fois rentré chez lui, il s’est directement endormi, manifestement fort éméché.

Il n’a pas senti la pression qui grandissait au niveau de sa vessie ; d’ailleurs il était bien trop ivre pour se lever et aller aux toilettes. Avec le temps les fonctions nerveuses signalant le besoin d’aller aux toilettes ont été supprimées selon les médecins.

Pour mieux parler une langue étrangère, buvez un peu d’alcool

M. Hu s’est réveillé avec d’atroces douleurs au niveau de l’abdomen car sa vessie s’était rompue durant son sommeil. Il a été emmené de toute urgence à l’hôpital où les scanners du service d’urologie ont confirmé que sa vessie présentait trois déchirures nécessitant une opération d’urgence. Le Chinois souffrait tellement qu’il n’arrivait même plus à se coucher selon un médecin. 

Les chirurgiens étant parvenus à réparer sa vessie sans complications, M. Hu récupère chez lui. Il est certain qu’il se souviendra longtemps que la capacité maximale d’une vessie se situe entre 350 et 500 millilitres, indique Metrotime.

Plus d'articles
Cybercriminalité : le FBI et le Nigeria montent au créneau