in ,

Après avoir critiqué Charlie Hebdo, Booba insulte la Vierge Marie

Booba refait parler de lui. Le rappeur, habitué aux paroles choc et au clash avec ses « ennemis » du milieu à l’image de Kaaris, vient de dévoiler sur les réseaux sociaux l’extrait d’une de ses nouvelles chansons, intitulée « Ultra », où il n’hésite pas à blasphémer la Vierge Marie.

Comme le rapporte Actu.fr, Booba a dévoilé le morceau mardi 1er décembre sur son compte Twitter. Dans la vidéo, il se filme au volant de sa voiture et prononce la phrase suivante : « Pauvre Marie était vierge, elle m’a snapé les doigts dans la c*****. » 

Une vidéo qui a rapidement provoqué l’ire de nombreux internautes, l’accusant de s’en prendre non seulement aux Musulmans mais également aux Catholiques à travers ces propos : « Booba, il blasphème violemment les Chrétiens et Musulmans mais bon tranquille, vu que c‘est un rappeur, vous n’allez pas le boycotter, vos combats vous arrangent », dénonce un internaute à l’égard de ses fans.

Un autre fait le comparatif entre ses propos et ceux tenus par la jeune Mila. « Un jour, faudra m’expliquer pourquoi vous avez tous fait les révoltés sur Mila alors que Booba crache ouvertement sur le christianisme et l’islam depuis des années, et personne n’a rien dit ».

Pas Charlie

Pour beaucoup ses propos sont « indéfendables », qualifiés de « nuls », d’aucun lui demandent d’être « digne ». Beaucoup parlent aussi de dégoût, rappelant que la vierge Marie se trouve dans les deux religions ; ils lui demandent même d’effacer sa vidéo.

Sur Twitter, un autre rappeur, Rohff, a répondu à l’élu RN Jean Messiha qui ne comprenait pas pourquoi Booba avait critiqué « avec tant de hargne » les caricatures de Mahomet, et là s’en prend ouvertement à la Vierge Marie. « Je rappelle que Marie et Jésus sont tout aussi important chez les chrétiens que chez les musulmans », dit-il, expliquant ensuite pourquoi Booba a choisi cette stratégie : « Le rap a un gros public muslim [musulman, ndlr] Booba ne peut pas se permettre de se le mettre à dos, c’est une grosse part du marché, plus intéressant pour lui de s’improviser défenseur du prophète Mohamed (sans conviction) face à Charlie tout en blasphémant Jésus o nom de l’athéisme. C’est rusé ! »

Cependant ce n’est pas la première fois que celui que l’on surnomme Le Duc de Boulogne fait parler de lui. Il avait ouvertement clamé « ne pas être Charlie » en 2015 lors d’une interview après les attentats contre le journal. Il avait aussi sorti une chanson, « Les Meilleurs », où il clamait : « Ai-je une gueule à m’appeler Charlie ? Réponds-moi franchement. T’as mal parlé, tu t’es fait plomber. C’est ça la rue, c’est ça les tranchées ». Dans un autre registre il s’en était pris à l’écrivaine et militante Zineb El Rhazoui en menaçant tout simplement « de la punir ».

Avec VA




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

PSG : Thomas Tuchel vers la sortie !

Sénégal : le musée du grand stade bientôt baptisé Pape Bouba Diop