Une sorcière en attente de sa « promotion » aurait porté plainte contre le chef de sa confrérie, rapporte Koaci ce jour qui cite un média d’Etat ivoirien.

Selon la source, les faits se sont passés à Véguiné, dans la sous-préfecture de Zonneu (département de Danané) à l’ouest de la Côte d’Ivoire.



Lire aussi : CAN 2019 / Sénégal-Bénin : la célèbre voyante Selbe Ndom prédit le vainqueur

Dame K.G.F membre de la confrérie des sorciers du village après avoir sacrifié quatre de ses enfants, comme l’aurait recommandé le chef G.O.C, afin d’avoir une promotion dans le groupe, a porté plainte contre ce dernier.

Lire aussi : Togo : face aux braquages, les conseils du ministre Yark Damehame aux populations

Il n’aurait pas tenu parole depuis deux ans donc elle porté l’affaire devant la justice. Deux autres membres de la confrérie ont été démasqués à la barre lors de l’audience.

S’appuyant sur l’article 205 du code pénal, le tribunal a condamné mardi les quatre sorciers à 24 mois d’emprisonnement ferme, assortis d’une amende de 100.000 FCFA chacun, suite à la plainte portée par la sorcière pour n’avoir pas été promue.

*Image d’illustration