Cinq (5) jours après la tenue du premier forum économique Togo-Union Européenne, le Gouvernement togolais était face à la presse, ce mercredi 19 juin à Lomé, pour présenter les premiers bilans de cette rencontre qui a déjoué tous les pronostics de par son succès.

Sur les 400 participants prévus au départ, Lomé a accueilli près d’un millier d’opérateurs économiques, chefs d’entreprise et décideurs aussi bien de l’Union européenne, d’Afrique et du Togo.



Lire aussi : Bénin/Santé de Yaya Boni: Patrice Talon fait (enfin) une promesse

Après le succès du premier forum économique Togo-UE, le Gouvernement met le cap sur la concrétisation des promesses
Des invités lors de la conférence de presse

Ainsi, l’on peut remarquer la participation d’éminentes personnalités à l’instar d’Aliko Dangoté, Mario Pezzini, Dominique Strauss-Kahn, Carlos Lopez qui ont honoré de leur présence cette rencontre internationale de haut niveau ; qui a réuni 80 conférenciers dont la moitié venaient de l’extérieur, selon les précisions de la ministre-conseillère du Président de la République et coordinateur du Forum Togo-UE, Mme Sandra Johnson.

Cette conférence de presse, qui s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités, dont le ministre en charge du commerce, M. Kodjo Adedze, a permis de revenir sur l’engouement suscité pour ce premier forum et matérialisé par des chiffres en termes d’entreprises retenues pour être financées par les partenaires.

Lire aussi : En plein examen du Bac ce mercredi 19 juin, un candidat a déchiré sa copie et s’est mis à danser

Ce forum a été une occasion pour renforcer la visibilité et de la crédibilité du Togo comme « la destination des affaires dans la sous-région ouest-africaine », a indiqué M. Adedze. Ce coup d’essai, est un véritable coup de maître, s’est-il réjoui. Toutefois, a-t-il souligné, après cette réussite collective, le moment est à l’action. « Nous allons instruire nos ambassadeurs pour faire un suivi rapproché et diligent », a-t-il martelé.

5Après le succès du premier forum économique Togo-UE, le Gouvernement met le cap sur la concrétisation des promesses
Vue partielle de la table d’honneur

Les 48 heures d’échanges match-marketing B2B, de sessions parallèles ont permis à des participants de nouer des partenariats à l’issue de ce forum. Ainsi, 141 projets bancables seront financés dans les jours à venir, ont précisé les organisateurs.

Germain Meba, président de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), représentant les opérateurs économiques togolais, abondant dans le même sens, a promis l’accompagnement de ces entreprises pour la concrétisation des différentes promesses.

Egalement, comme point positif pour ce forum, l’on note le niveau des conférenciers qui ont, sur la base de leurs expertises, fait des propositions pertinentes pour la poursuite de l’amélioration du climat des affaires au Togo.

5Après le succès du premier forum économique Togo-UE, le Gouvernement met le cap sur la concrétisation des promesses
M. Franck Missité lors de la conférence de presse

Les mécanismes pour apporter de la valeur ajoutée aux produits togolais exportés ont également été l’objet du forum de Lomé. Différents thèmes portant notamment sur l’agriculture et l’agro-business, l’énergie et l’accès au financement ne sont pas restés en marge tout comme les questions liées à l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes du Togo.

Des approches de solution ont été identifiées pour optimiser l’utilisation des opportunités disponibles telles que l’initiative Aide pour le commerce et le programme de coopération au développement de l’Union européenne par des entrepreneurs togolais.

Après le succès du premier forum économique Togo-UE, le Gouvernement met le cap sur la concrétisation des promesses
Le ministre Adedze

Pour M. Bruno Hanses, chargé d’affaires de la délégation de l’Union européenne au Togo, cette rencontre qui a été une véritable réussite « n’est pas une fin en soi, mais le début d’un nouveau partenariat entre le Togo et l’Union européenne ».

Il précise, d’ailleurs, que l’Union européenne va s’assurer que le maximum de projets d’investissement au Togo puisse bénéficier du plan européen d’investissement extérieur dont les bases ont été jetées au cours du forum.

Il est à noter que le forum économique Togo Union Européenne fait partie des stratégies mises en place pour attirer des investisseurs vers le Togo pour le financement du Plan National de Développement (PND, 2018-2022) lancé le 4 mars dernier par le président Faure Gnassingbé qui a présidé en personne l’ouverture de cette rencontre internationale. Pour la mise en œuvre du PND, le Gouvernement compte lever 4.622,2 milliards FCFA avec le concours du secteur privé dont le financement pourrait être à 65% du coût global requis.