Un imam ougandais qui a épousé un homme pensant que c’était une femme a été suspendu de son poste, rapporte le journal Daily Monitor.

Deux semaines après son mariage, le Cheikh Mohammed Mutumba a découvert avec surprise que sa femme Swabullah Nabukeera, était en réalité un homme du nom de Richard Tumushabe.

https://l-frii.com/togo-effondrement-dun-immeuble-de-5-etages-au-quartier-sito-aeroport-ce-lundi-video/

Cette découverte fait suite à l’arrestation de Tumushabe par la police, soupçonné d’avoir volé un téléviseur et des vêtements à un voisin dans son nouveau domicile conjugal.

« Comme le veut la pratique habituelle de la police, une policière a fouillé le suspect à fond avant de l’emmener dans sa cellule. Cependant, à la grande surprise de l’officier, le suspect avait enfilé des vêtements dans le soutien-gorge pour faire croire qu’il s’agissait de seins », a déclaré le policier Mugera.

Sous prétexte, qu’elle avait ses règles, l’imam en bon musulman, n’avait pas eu de relations sexuelles avec sa « femme ». Le cheikh Mutumba est responsable d’une mosquée du village de Kyampisi, à quelque 100 km au nord-ouest de la capitale, Kampala.

« Il est accusé d’usurpation d’identité, de vol et d’obtention de biens sous un faux prétexte », a déclaré M. Mugera.

Les avoirs étrangers d’Isabel dos Santos sont ‘en sécurité pour l’instant’

Selon Daily Mirror, le cheikh Abdul Noor Kakande, kadhi régional, a déclaré que l’incident était regrettable et que l’imam faisait l’objet d’une enquête. Pour le moment, pour préserver l’intégrité de la foi islamique, le cheikh Mutumba a été suspendu de ses fonctions d’iman.

Dévasté, depuis quatre jours le fameux iman cheikh Mutumba n’est pas rentré chez lui. « Il est trop dévasté par l’incident et a besoin de conseils », aurait déclaré une source anonyme cité par Daily Mirror.