Après une grossesse entière dans un ovaire, un bébé vient au monde vivant

Une femme de 35 ans déjà mère de trois enfants a vécu une grossesse atypique en Inde. En général, les grossesses extra-utérines se développent généralement dans l’une des trompes de Fallope (95 %) et beaucoup plus rarement dans un ovaire (0,5 % et 3 %), rappelle Le Monde. 

Selon la revue du Journal of Obstetrics and Gynaecology Research, le nouveau-né s’est développé pendant plusieurs mois dans l’ovaire de sa mère. Ayant eu de légers saignements vaginaux non douloureux, la mère a été admise à l’hôpital, mais les professionnels de santé n’avaient remarqué aucune anomalie spécifique, la petite fille à naître se présentant par le siège. 

Cependant, à la fin du terme, suite à une IRM passée à la mère de famille prise en charge à l’hôpital de Jodhpur (État du Rajasthan), les médecins ont constaté la présence d’une grossesse extra-utérine ovarienne. Une laparotomie (qui consiste à ouvrir l’abdomen en pratiquant une incision sur la ligne médiane) pratiquée par l’équipe médicale leur a permis de découvrir la présence d’un sac amniotique dans la cavité péritonéale à l’intérieur duquel se trouvait un bébé en vie pesant 3,1 kg. Suite à une importante hémorragie, l’équipe a dû réaliser l’ablation de l’utérus. Le placenta étant attaché à l’ovaire gauche, l’apport sanguin s’est fait grâce aux gros vaisseaux ovariques. 

La mère et son nouveau-né sont en parfaite santé et ont pu finalement quitter l’hôpital après cinq jours. Quelques mois après cette naissance hors-norme, toute la petite famille se porte pour le mieux.

Plus d'articles
Bébé Carla morte ? : Tina Glamour, sa mère sort enfin du silence (vidéo)