Arnaque: Il vend pour une grosse somme de monnaie virtuelle mais repart avec de faux billets

Cette histoire ressemble à un scénario de film d’arnaque.

2 millions d’euros de cryptomonnaie volatilisés pour un homme d’affaire, qui les a vendus à des escrocs contre une mallette remplie de faux billets de 500 euros dans un grand hôtel de Nice.

Cryptomonnaie

La victime est un homme d’affaires sud-coréen. Celui-ci, propriétaire d’une société de bitcoins basée à Singapour, a vendu pour 2 millions de bitcoins à un autre individu, qui l’a payé avec une mallette de faux billets. Une plainte avait été déposée le 30 juillet 2018 lorsque l’homme d’affaires s’est rendu compte qu’il avait récupéré des billets de 500 euros factices.

Un suspect, un homme serbe connu à l’international comme étant un escroc, a été interpellé le 13 août 2018 dans un hôtel de Cannes. Voiture de luxe, montre à plus de 100 000 euros et vie de palace, le cliché était respecté. Présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nice, il a été mis en examen pour escroquerie en bande organisée dans la foulée. Un complice présumé est encore recherché.

Les escrocs ont attiré le businessman en lui promettant d’investir dans sa société, à hauteur de 500 000 euros. Au cours de la rencontre, il a été proposé un autre deal : le versement de 2 millions de bitcoins sur un compte à leur nom contre une grosse mallette pleine de cash. L’occasion de récupérer une très grosse somme en toute discrétion et net d’impôts. Une technique d’arnaque qu’on retrouve généralement pour la vente d’un bien immobilier et qui porte le nom de « rip deal », aussi connue comme « transaction pourrie » ou tout simplement « escroquerie à la transaction » en français.

En affaires, la confiance est une denrée de plus en plus instable.

Source: Nice Matin

 

Plus d'articles
Lionel Messi refuse d’aider Ronaldinho en prison