Arrestation de Kemi Séba au Burkina Faso : son avocat s’exprime sur la situation

L’avocat de Kemi Seba, Me Prosper Farama s’est confié ce lundi sur la situation relative à l’arrestation de Kemi Séba au Burkina Faso.

Kemi Seba adresse une lettre ouverte à Alpha Condé

Dans une interview accordée à nos confrères de Burkina 24, Me Prosper Farama, l’avocat de l’activiste anti-CFA est revenu sur les évènements de son arrestation intervenue samedi soir à Ouagadougou où il s’est adressé à des jeunes panafricanistes sur les relations entre la France et l’Afrique.

« Officiellement, on ne nous a pas signifié qu’il s’agit d’une procédure d’expulsion. Au début, il a été amené à la compagnie de gendarmerie pour des raisons de sécurité parce que, semblerait-il, il y avait des jeunes du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, parti au pouvoir) qui voulaient porter atteinte à son intégrité physique. Ensuite, dans l’après-midi, autour de 17h – 17h 30, quand je me suis déporté, que M. Kemi Séba a dit qu’il entendait dire qu’il était en garde à vue. Donc entre 23h (samedi) et 17h (dimanche), c’était pour sa sécurité et à partir de 17h, c’était une garde à vue », a confié Me Farama.

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro sort enfin de son silence

« Il a été entendu le dimanche 22 décembre 2019. L’agent enquêteur nous a signifié qu’il va transmettre le plus tôt possible les PV (Procès-verbaux) au Procureur qui va aviser. Là, le procureur fera comme pour tout le monde, ou il décidera qu’il n’y a aucune suite à donner ou il engagera une poursuite », a poursuivi l’avocat.

Rappelons que Kemi Séba est accusé d’avoir injurié le chef de l’Etat burkinabè.

Plus d'articles
Cameroun : Mbappe annoncé dans son pays d’origine, son grand-père réagit !