in

Arrêté pour meurtre, un détenu étrangle sa compagne enceinte lors d’une visite en prison

Un jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années, avait été condamné en 2016 à 20 ans de réclusion pour meurtre. Le 31 juillet 2014, il avait poignardé en plein cœur Mustafa Hanoune, un automobiliste de 40 ans, dans les rues de Courcelles, en Belgique.

C’est la même année qu’il avait retrouvé grâce à Facebook une amie d’enfance connue à l’école primaire. Cette dernière est venue lui rendre visite en prison et ils se sont mis en couple. La jeune femme est tombée enceinte du meurtrier.

Lors d’une visite hors surveillance à la prison d’Andenne en juillet 2018, la rencontre s’est mal passée et la jeune femme, enceinte de 6 mois et demi, est frappée et étranglée. La victime présentait des traces de coups sur le corps et au visage. C’est la prison qui a dénoncé les faits car la jeune femme ne voulait pas déposer plainte.

Le prévenu a affirmé que c’est la victime, qui était hystérique et l’aurait agressé. Il l’a menacée de diffuser des clichés d’elle dénudée sur les réseaux sociaux.

Il a été condamné lundi à un an de prison et à une amende de 100 euros.

 




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Royaume-Uni : un vaccin prometteur contre plusieurs types de cancer testé

Propos de Macron : la manifestation du Haut conseil islamique à Bamako ce mercredi 28 octobre