Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

>

Arsenal : le club révèle avoir perdu cette somme astronomique

Crédit photo : Footmercato

Facebook
Twitter
WhatsApp

Dans la journée du lundi 28 février, Arsenal a annoncé des pertes financières assez considérables.

Le club anglais a annoncé des pertes record de 107,3 millions de livres sterling (plus de 83 milliards de FCFA) pour l’exercice financier se terminant le 31 mai 2021.

Après des pertes inférieures à 50 millions de livres sterling l’année précédente, le club de Premier League a enregistré les pertes après impôts les plus élevées de son histoire dans ses derniers états financiers.

Environ 85 millions de livres sterling de ce repli ont été imputés à la pandémie de coronavirus, Arsenal n’ayant joué que 2 matchs devant un public à l’Emirates Stadium au cours de la saison 2020-2021.

« Les résultats de l’exercice ont été matériellement impactés par la pandémie de coronavirus, qui a fait que la majorité des matchs de la saison 2020/21 ont été joués à huis clos », indique un communiqué d’Arsenal. « Pour les matches joués à huis clos, il y a eu une perte totale de recettes de billets (et d’autres recettes de jour de match) ».

« Bien que 31 matches à domicile aient été joués (23 matches de Premier League, dont 4 reportés en raison de la suspension de la saison 2019/2020, 6 matchs d’UEFA Europa League et 2 matchs de coupe nationale), seuls 2 de ces matchs ont été joués en présence de supporters. En conséquence, les recettes des jours de match ont chuté de quelque 75 millions de livres sterling pour atteindre 3,8 millions de livres sterling », peut-on lire ensuite.

Les joueurs de l’équipe première d’Arsenal ont accepté de réduire volontairement leur salaire de 12,5 % pendant la pandémie, ce qui a permis de compenser les dépenses salariales du club qui se sont élevées à 244 millions de livres sterling.

Les chiffres financiers ont été publiés quelques heures seulement après qu’Arsenal a annoncé une augmentation du prix des billets pour la saison 2022-2023.

Une première augmentation à l’échelle du stade en 8 ans verra les supporters payer un supplément de 4% pour voir l’équipe de Mikel Arteta l’année prochaine.

« Nous reconnaissons que personne ne se réjouit des augmentations de prix, et cette décision n’a pas été prise à la légère. En fin de compte, face à la hausse continue des coûts, nous devons continuer à stimuler la croissance de toutes nos sources de revenus, y compris les jours de match, dans le cadre de notre objectif de ramener nos finances à l’équilibre à moyen terme », indique le communiqué.