A’salfo : “Bientôt, je porte plainte contre le Cameroun pour…”, le chanteur retourne totalement la toile (vidéo)

Après leur courte victoire, mais précieuse pour le dernier tour de la qualification pour la coupe du monde de football au Qatar, les Lions Indomptables du Cameroun ont ressuscité une chanson bien connue des Ivoiriens.

Après leur première qualification à une phase finale de coupe du monde, laquelle chanson a été conçue avec la participation du groupe Zouglou Magic system en 2005. 

Dans leur car pour rallier leur quartier général, après la victoire sur l’équipe ivoirienne, l’on pouvait entendre et voir Toko Ekambi et ses coéquipiers dans une vidéo chanter en chœur :

“Ce qu’ils ont commencé là, est-ce qu’ils ont terminé ? C’était le 16 novembre, ici à Douala, on les a gagnés, on les a éliminés ; ce qu’ils ont oublié, c’est que c’est le Cameroun, découragement n’est pas camerounais”. 

Après avoir visionné la vidéo, et sûrement sur un ton amusant, A’salfo, le lead vocal du groupe Magic system qui avait associé sa voix à celles des Éléphants sur la chanson de qualification des Éléphants au mondial de football en Allemagne en 2006, a écrit sur sa page Twitter : 

“Bientôt, je porte plainte contre le Cameroun pour déformation de chanson”.

Même si les Lions Indomptables ne sont pas encore qualifiés pour la phase finale, leur victoire ressemble à une belle revanche sur la Côte d’Ivoire après leur élimination en 2005, une élimination qui a fait couler assez de larmes à Eto’o, Rigobert Song et autres.

Similaires