in ,

Assassinat du général Soleimani : Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance

L’affaire Qassem Soleimani est loin d’être classée. L’Iran est décidé à venger « l’assassinat lâche » du général perpétré le 3 janvier à Bagdad. Le commandant du corps des Gardiens de la révolution islamique, Hossein Salami a détaillé les projets de l’Iran suite au meurtre. 

« Monsieur Trump, ne doutez pas de notre [vœu de nous] venger, parce que c’est définitif et sérieux », a déclaré le général Salami.

Libye : le pays veut reprendre le commerce du pétrole, la Russie réagit

IFP News rapporte qu’il en a profité pour démentir les informations du média Politico selon lesquelles le gouvernement iranien envisageait de tenter d’assassiner l’ambassadrice des États-Unis en Afrique du Sud, Lana Marks, une proche de Donald Trump.

Éthiopie : les leaders de l’opposition accusés de terrorisme

« Pensez-vous que nous frapperons une ambassadrice en Afrique du Sud pour nous venger du meurtre du général Soleimani ? Nous ne ciblons que ceux qui ont été directement ou indirectement impliqués dans l’assassinat du commandant en chef, le général Qassem Soleimani », rapporte Sputnik.

Un général des Gardiens de la révolution explique pourquoi les USA ont assassiné Soleimani

« Les Américains doivent savoir que nous frapperons quiconque a contribué à l’assassinat lâche ». Et d’ajouter s’adressant au président américain : « Si vous touchez un cheveu de la tête d’un Iranien », l’armée y répondra de façon écrasante.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Elon Musk : sa fortune augmente de 91.000 milliards FCFA en une semaine

Voici des régimes amaigrissants potentiellement dangereux