Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

>

Assurer un meilleur financement des secteurs sociaux

Facebook
Twitter
WhatsApp

Assurer un meilleur financement des secteurs sociauxLes structures sociales au Togo sont généralement dotées d’un budget insuffisant.

Le Centre Autonome d’étude et de renforcement des capacités pour le développement au Togo (CADERT) a pour cela présenté aux députés ce mercredi 22 juin 2016 à Lomé, l’analyse du budget de l’État dans les secteurs sociaux.

De cette analyse, il ressort qu’entre 2009 et 2014, l’État a consacré en moyenne 21,1 % de ses dépenses sur les ressources internes au financement des secteurs sociaux.

Selon Isselmou Boukhari, Représentant résident de l’UNICEF au Togo, la prise en compte de ces réalités aidera les députés « à mieux analyser les budgets et les lois de finances qui leur sont présentés pour s’assurer que les secteurs sociaux seront pris en considération et qu’une meilleure allocation des ressources sera faite dans ces secteurs. »

Notons que, cette analyse faite avec l’appui financier du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), prend en compte 5 secteurs sociaux, notamment la santé, l’action sociale, l’éducation, l’eau et l’assainissement ainsi que la protection sociale. Elle relève les dépenses de l’Etat dans ces différents domaines tout en vérifiant si les réalisations faites par celui-ci répondent aux investissements.

L’analyse fait également ressortir le secteur qui a le plus été financé et son impact sur le développement socioéconomique du Togo.