in ,

Attentat à Conflans : L’ONG Baraka City dissoute en Conseil des ministres

Accusée d’apologie du terrorisme, l’ONG musulmane internationale Baraka City est dissoute, depuis ce mercredi, en Conseil des ministres.

C’est le ministre Gérald Darmanin qui a annoncé cette dissolution à travers un tweet. Le premier flic de France accuse l’ONG de « relations au sein de la mouvance islamiste radicale » et de « se complaire à justifier des actes terroristes ».

Fondée en 2010, cette association humanitaire vient en aide aux populations musulmanes démunies dans plusieurs pays du monde dont le Togo. Elle faisait partie des structures dans le collimateur des autorités depuis l’assassinat du professeur Samuel Paty.

En cause, des messages de son président, Driss Yemmou, dit Idriss Sihamedi, qui pouvaient être « caractérisés comme apologiques d’actes de terrorisme », avait affirmé dans un document le ministère de l’Intérieur.



Il « incitait à la haine, entretenait des relations au sein de la mouvance islamiste radicale, se complaisait à justifier des actes terroristes », a fait valoir le ministre de l’Intérieur.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Togo : Déviations de la circulation dans la zone portuaire

Guinée : bonne nouvelle pour Cellou Dalein Diallo