Attention au pain et à la banane… : voici les aliments qui font gonfler le ventre

Après un repas important ou non, il n’est pas rare d’avoir le ventre qui gonfle au point de vouloir desserrer sa ceinture. Certains aliments compliquent en effet la digestion et entraînent des ballonnements désagréables. Voici la liste de ceux qu’on consommera avec modération pour éviter le gonflement.

 LES CRUDITÉS

Les crudités sont riches en sels minéraux et en vitamines, essentielles au bon fonctionnement de l’organisme. Toutefois, il vaut mieux ne pas en abuser si on est sujet aux ballonnements car elles sont particulièrement riches en fibres difficiles à digérer et «irritantes pour l’intestin», explique le Docteur Jean-Michel Cohen.

Pour limiter le gonflement abdominal sans pour autant bannir totalement les légumes crus de son alimentation, le spécialiste conseille de bien les peler «car c’est souvent la peau qui n’est pas digeste», et de les découper en petits morceaux «afin de pré-digérer l’aliment».

 LES CRUCIFÈRES

Dans la catégorie légumes, on retrouve aussi les crucifères, c’est-à-dire les brocolis, le chou, le chou-fleur, ainsi que les choux de Bruxelles, en raison de leur teneur importante en raffinose, un sucre complexe pouvant être à l’origine de flatulences et des ballonnements. «Ils vont demander beaucoup de bactéries pour digérer», et donc produire davantage de gaz.

 LES POIREAUX

On peut également citer les poireaux, ainsi que les asperges. Et pour cause, ces aliments sont composés de cellulose et d’hémicelluloses, «des fibres insolubles qui sont difficiles à supporter», note le médecin nutritionniste, qui recommande aux personnes ayant les intestins fragiles de consommer les végétaux sous forme de purée ou de velouté.

 LES LÉGUMINEUSES

Pour garder un ventre plat après le repas, il est d’autre part recommandé de réduire sa consommation de légumineuses – lentilles, haricots rouges et blancs, pois chiches… – car «la putréfaction (décomposition des aliments sous l’action des bactéries, ndlr), est plus lente». Cela produit ainsi un «dégagement de gaz, le méthane, qui est responsable du gonflement de l’intestin, et de cette sensation de ballonnement».

 LES TOMATES

Sur la liste des aliments qui font gonfler le ventre, on retrouve enfin ceux contenant des pépins, comme les tomates, les groseilles, ou encore le raisin. «Le pépin peut se glisser entre deux replis de la muqueuse et provoquer une irritation. Et pour lutter contre celle-ci, détaille le Dr Cohen, auteur du livre «Nourrir sa santé» (éd. First), les cellules vont sécreter du gaz.»

 LE PAIN BLANC

Attention au pain blanc également. Sa farine raffinée est pauvre en fibres ce qui complique le bon déroulement de la digestion et entraîne généralement un gonflement du ventre. Il est plus judicieux de se tourner vers le pain complet, bien plus intéressant sur le plan de la nutrition.

 LA BANANE

Souvent la banane est consommée alors qu’elle est encore trop verte. Cette texture plus solide peut avoir une incidence sur le transit voire provoquer une constipation. On recommande donc de les manger bien mûres pour mieux les digérer.

Avec Cnews


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Couples : ces 15 signes précurseurs du divorce