Au Cameroun, on en sait un peu plus sur l’arrestation du fils aîné du président Paul Biya

Le flou persiste toujours sur les motifs qui ont conduit à l’arrestation de Baongla Gilbert Georges, l’homme qui par ailleurs déclare être le fils naturel du président camerounais Paul Biya. Cependant, certaines sources indiquent qu’il s’agit d’une plainte pour diffamation qui aurait été portée contre lui.

Baongla Gilbert Georges a été interpellé dans l’après-midi de ce mercredi 29 mai 2019 à Yaoundé, à bord de l’un de ses véhicules au quartier de Etoa Meki par la police judiciaire. D’après senenews qui cite ABK, Baongla Gilbert Georges qui se présente comme le fils du président camerounais Paul Biya serait intervenu à la radio en s’en prenant à de hautes personnalités comme le ministre de la Justice Laurent Esso, le Président de l’Assemblée nationale Marcel Niat Njifenji, ou encore Ferdinand Ngoh, ministre d’Etat et Secrétaire général du gouvernement.

Lire aussi: Yahya Jammeh célèbre en grande pompe son anniversaire

Selon une page d’information camerounaise dénommée « quatrième Pouvoir », il s’agirait d’une plainte pour diffamation de Amougou Bélinga contre Georges Gilbert Baongla, dans laquelle le PDG du groupe l’anecdote demande que Paul Biya , Grégoire Owona, Innoni Ephraïm et d’autres ministres, avec en prime une bonne partie de Généraux, et d’autres personnalités soient entendues. La même source précise que le Procureur de la République a fait signer le mandat d’amener par un de ses substituts.

George Gilbert Baongla Biya est également connu pour ses frasques et sa mauvaise réputation. En plus d’être un vendeur d’armes, il n’hésitait pas à menacer, à l’arme à feu les bailleurs des « cossues », villas qu’il occupe sans payer, rapporte camer.be.

Avec beninwebtv.com

Plus d'articles
Manchester City : Pep Guardiola rend un bel hommage à David Silva