La municipalité de Ga Ouest, région du Greater Accra au Ghana, a vendu aux enchères conformément à son règlement les quatre chèvres qui ont ete « arrêtées » à une somme de 665 Ghana cedis soit un montant d’environ 73 000 F Cfa.

Selon Clement Wilkinson, le directeur général de la municipalité de Ga, la mesure vise à dissuader les gens de laisser leurs animaux domestiques errer dans leurs maisons mais aussi dans les rues.



Avant de procéder à la vente aux enchères, la municipalité a nommé les quatre chèvres comme suit «Emmanuel, Joseph, John et Andrew ». Les chèvres, à savoir Emmanuel, ont été vendues à 350 GH¢, Joseph à 195 GH¢, John et Andrew à 60 GH¢. Les acheteurs ont été priés de s’assurer à ne pas laisser les animaux errer dans la communauté a défaut de quoi, ils seront de nouveaux arrêtés revendus.

Lire aussi: Côte d’Ivoire : un pasteur de 52 ans prend part aux épreuves du BEPC 2019 (Photo)

La loi qui a permis la vente des quatre animaux énonce que lorsqu’un animal mis en fourrière n’est pas réclamé dans un délai de quatre jours, la municipalité fait afficher un avis de la mise en fourrière dans un endroit bien en vue dans la commune pendant six jours.

A l’expiration du délai fixé, si l’animal n’est pas réclamé par son propriétaire, il sera vendu aux enchères publiques par un commissaire-priseur agréé ou une autre personne désignée à cet effet par la municipalité.

Avec koaci.com