in ,

Au Liban, Carlos Ghosn s’est enraciné par la vigne

« Jetez un Libanais à la mer, il en ressortira un poisson à la bouche », assure un vieux proverbe libanais. Jetez Carlos Ghosn en prison à Tokyo, il en ressortira… à Beyrouth, un couteau entre les dents.

Depuis le 19 novembre 2018 et son arrestation à la descente de son jet à Tokyo, l’ex-PDG de l’Alliance Renault-Nissan est engagé dans un combat acharné avec la justice japonaise.

Après son K.O., voici la grosse somme d’argent touchée par Conor McGregor

À nouveau libre de ses propos, après avoir fui il y a un mois et demi, fin décembre 2019, le Japon dans des conditions rocambolesques, il souhaite « laver son honneur ».

Conscient qu’il lui faudra, pour cela, s’expliquer sur les accusations de dissimulation de revenus et de détournements de fonds dont il fait l’objet au Japon. En France, une seconde information judiciaire a par ailleurs été ouverte ce mercredi par le parquet de Nanterre pour des soupçons d’abus de biens sociaux concernant deux fastueuses soirées organisées au château de Versailles.

Publication de nouvelles images de complices présumés de la fuite de Carlos Ghosn

Mais qui est-il vraiment ? Qu’on chante ses louanges ou qu’on le voue aux gémonies, lui accolant tour à tour l’image du PDG de génie ou celle du cost-killer impitoyable, le magnat déchu de l’automobile reste mal connu.

Dans un article consacré à Carlos Ghosn, Le Parisien éclaire le mystère, en révélant qu’en 2008, Carlos Ghosn avait pris des parts dans un domaine viticole au Liban, au nord de Beyrouth. Une façon de mettre en avant un pays dont il se sent très proche.

Voici la faramineuse indemnité de retraite que Carlos Ghosn réclame à Renault

Une dizaine de millions d’euros investis

Plus qu’une simple opération patrimoniale, « cet investissement a marqué une étape importante dans sa vie personnelle », confie l’un de ses intimes. La cave et le vin ont été baptisés Ixsir, un dérivé du mot arabe Iksir qui signifie élixir. Ixsir rime avec plaisir, pas avec rentabilité. « Si vous voulez gagner de l’argent, n’investissez pas dans le vin, c’est l’un des premiers conseils que Carlos nous a donné », se souvient l’œnologue du domaine.

Carlos Ghosn espère coincer Renault aux prud’hommes

L’ex-PDG de l’Alliance a lui-même planché sur le logo. Celui-ci évoque à la fois le soleil et les sarments de vigne. « Carlos cherchait à investir dans un vignoble local, persuadé qu’en exportant un produit de qualité on donnerait une image valorisante du Liban », souligne Étienne Debbané, son associé. Carlos Ghosn a mis une dizaine de millions d’euros de son argent personnel dans l’aventure. Un moyen de s’enraciner, lui, le patron cosmopolite, globe-trotter dès l’enfance, qui a longtemps souffert d’être une sorte d’apatride.



Coronavirus : la fédération japonaise de football reporte les sept matchs de Coupe prévus ce mercredi

Quelle destination pour Pep Guardiola

Quelle destination pour Pep Guardiola ?