Au Maroc, des malvoyants diplômés et chômeurs menacent d’organiser un suicide collectif

Des diplômés malvoyants et non-voyants au chômage ont prévenu, dans un communiqué, de leur intention de mener “un sacrifice collectif dans les prochains jours”.

Au Maroc, des malvoyants diplômés et chômeurs menacent d'organiser un suicide collectif
Image illustrative (Archives)

“Nous espérons que cela servira les futures générations et améliorera leurs conditions de vie dans ce pays“, écrit la Coordination nationale du mouvement dans un communiqué posté, mardi 26 février, sur les réseaux sociaux (lien en arabe). 

Désespérés, ils ont adressé des menaces à l’endroit du gouvernement marocain, des parlementaires, des journalistes et plus largement, au peuple marocain.

Des menaces qui durent et qui ne semblent pas être prises au sérieux. Depuis quelques mois, des membres de la “coordination nationale des diplômés malvoyants” menacent de se suicider collectivement pour faire entendre leur malaise et demander leur intégration au sein de la fonction publique, garantie de la sécurité de l’emploi.

Ces diplômés décrivent leur douleur légitimant leur volonté par “la marginalisation” qu’ils disent avoir subie pendant des années. “Le gouvernement marocain n’a pas tenu ses promesses envers nous depuis le début de son mandat. Il ne cherche pas à trouver des solutions réelles”, indique-t-elle

Aussi terrible soit-elle, cette décision de suicide est présentée par ces diplômés chômeurs comme l’ultime moyen d’un combat qui, pour eux, n’a pas abouti. “Nous espérons que cela servira la cause des générations à venir appartenant à cette catégorie et sera la raison de l’amélioration de leurs conditions de vie dans ce pays”, espère la coordination.

Plus d'articles
Lionel Messi : son message après le décès de la mère de Ronaldinho