in

Australie : engagés pour assouvir un fantasme, ils se trompent de maison

Le but de la mission était de rentrer par effraction chez le client, l’attacher et le caresser avec un balai. Evidemment, Terrence Leroy, originaire de Sydney, et son associé, s’étaient présentés un dimanche matin de juillet à Goolgowi, une localité rurale de Nouvelle-Galles du Sud, armés et prêts à assouvir les fantasmes sexuels d’un client qui les avait contactés sur Facebook, selon des documents rendus publics par le tribunal de district de Nouvelle-Galles du Sud.

Muet et en fauteuil roulant, il arrive à braquer un magasin… avec ses pieds

Terrence et son associé se sont malheureusement trompés de maison. Ils furent découverts par le propriétaire de la maison, munis de leurs machettes et ont failli aller en prison pour effraction et intimidation. Lors du procès, l’avocat de M. Leroy affirma qu’il n’avait nullement eu l’intention d’intimider qui que ce soit. « Il y avait un contrat commercial pour l’attacher et caresser avec un balai l’homme à moitié nu en sous-vêtements », a-t-il dit.

Bolsonaro et Trump, 2 présidents atypiques en temps de Coronavirus

Leur vrai client était prêt à payer 5 000 dollars australiens (3 000 euros) si la prestation était « vraiment bonne », selon le tribunal.

Avec LeFigaro



Instagram Zahia se dénude pour Pâques (photo)

Guerre d’insultes après une photo de Zahia en bikini sur Instagram

France : 2 détenus soupçonnés de gérer un réseau de prostituées