Avec le BIC et Créditinfo VoLo, les mauvais payeurs auront fort à faire

Avec le BIC et Créditinfo VoLo, les mauvais payeurs auront fort à faireMalgré un taux de croissance au niveau national de plus 5,4 % dans laquelle la  contribution des banques n’est pas négligeable, la dégradation du portefeuille de ces dernières ne cesse depuis quelques années. Les petites bêtes de cette situation, les banquiers l’ont débusquées : les mauvais payeurs et les agents économiques qui empruntent auprès des banques et qui refusent de payer malgré les différentes injonctions.

Cette situation ne saurait perdurer et la riposte, les banquiers togolais semblent l’avoir trouvée : le Bureau d’information sur le crédit (BIC) et la société Créditinfo VoLo. Le premier est un instrument qui est le fruit des instructions  de la Conférence des chefs d’État de l’UEMOA en 2013 à l’endroit de la Banque centrale pour rendre plus attractive la zone en termes d’investissement. Le deuxième, Créditinfo VoLo, est une joint-venture de Créditinfo Group et VoLo Africa, chargée de mettre en place ces BIC dans les pays de l’UEMOA.

Ces BIC seront chargés de collecter auprès des organismes financiers, des sources publiques et des grands facturiers (sociétés de fourniture d’eau, d’électricité, sociétés de téléphonie, etc.), des données sur les antécédents de crédit ou de paiement d’un client. Ces informations sont rendues disponibles auprès des établissements de crédit et banques, sous la forme de rapports de solvabilité détaillés pour les aider dans leur prise de décision par rapport à un client.

Les banquiers togolais ont signé à cet effet ce mardi 28 juin à la BCEAO, une convention avec la société Créditinfo Volo.

‘C’est avec beaucoup de plaisir que l’Association professionnelle des banques et établissement financiers (APBEF) accueille cette réforme sur le BIC, le Bureau d’information sur le crédit, puisque désormais nous avons un outil que nous pourrons consulter pour apprécier le risque d’un client avec beaucoup de rapidité’, s’est réjoui le Président de l’APBEF, M. Doorkenou Koffi.




Plus d'articles
Jennifer Lopez : cette belle surprise offerte à sa mère pour son anniversaire