Crédit Photo : 90 min

Ballon d’Or 2021 : il se pourrait que ce soit la dernière édition ; un journaliste français fait de troublantes révélations et choque le monde

Qui sera le gagnant de la prestigieuse récompense qu’est le Ballon d’Or de l’année 2021 ? C’est la question que se posent les fans du football.

Pour cette édition de 2021, les quatre favoris sont Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Lewandowski et Karim Benzema. Le fameux vainqueur parmi ces joueurs est un sujet qui continue de susciter des débats sur la toile.

Contre toute attente, Anthony Pla, un journaliste sportif français a choqué la toile avec une analyse critique envers les organisateurs de cette cérémonie de récompense.

Dans une sortie, il a manifesté sa colère vis-à-vis de l’absence d’Edouard Mendy parmi les 30 finalistes. Il a ensuite appelé les africains à boycotter cette compétition, en affirmant que ce n’est qu’un vulgaire concours de popularité, de lobbying, rien de plus avec des votants aveuglés par le fanatisme.

L’intégralité de son message :

“Comme promis hier, je vous fais une petite annonce ce matin. J’ai décidé de ne plus parler de Ballon d’Or, de “The Best” ou ce genre de choses que ce soit ici, TV ou Radio. Je n’en parlerai plus du tout. Je ne vais pas nourrir ce que l’on déteste avec des récompenses qui ne nominent pas comme il se doit, les joueurs africains. Si on me demande d’en parler, c’est le message que j’expliquerai…

Je ne dis pas qu’il faut forcément donner ces récompenses aux joueurs africains, mais quand on prend le cas d’Edouard Mendy cette année, ne pas être dans les 30 finalistes du Ballon d’Or ou les 11 finalistes de The Best est un scandale. Que doit faire un joueur africain pour figurer parmi les finalistes nominés ? Doit-il s’envoler dans l’espace sans fusée ? Un exemple parmi tant d’autres. Je refuse donc de mettre en lumière cette mascarade.

Le Ballon d’Or n’est qu’un vulgaire concours de popularité, de lobbying, rien de plus avec des votants aveuglés par le fanatisme. Bref, une récompense qui n’a rien à voir avec les performances ou les trophées gagnés.

Je crois que toute l’Afrique devrait boycotter pour envoyer un message fort. Aucun joueur africain aux cérémonies, aucun africain votant, aucun média africain qui diffuse. Rien.

Je serai peut-être le seul à faire le “silence radio” sur cette énorme blague. Mais je reste fidèle à mes convictions et je n’en parlerai pas. Je ne parlerai que du Ballon d’Or africain, des CAF Awards.

Saviez-vous que dans 84 premières divisions du monde, les joueurs africains sont les plus utilisés derrière les sud-américains sur l’année qui vient de s’écouler ?”