>

Ballon d’Or : “Et si le trophée échappait encore à Benzema ?”

Crédit Photo : DR

Facebook
Twitter
WhatsApp

Tous les observateurs et spécialistes du Ballon rond promettent le Ballon d’Or de cette année au capitaine du Real Madrid, Karim Benzema.

L’international tricolore a survolé les compétitions espagnoles et européennes la saison écoulée et a offert une Liga et une Ligue des Champions à son club. L’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais a prouvé tant sur le plan collectif qu’individuel en terminant aussi meilleur buteur de la Liga et de la Ligue des Champions. Une performance de très haut vol qui place d’office le joueur comme le futur vainqueur du Ballon d’Or.

Ballon d'Or

Sur une planète où tout va bien et l’on peut faire totalement confiance au vote, Karim Benzema devrait déjà recevoir le Ballon d’Or

Choisir un joueur autre que Karim Benzema comme Ballon d’Or de cette année serait l’un des plus gros scandales de l’histoire du football ! Le Français mérite amplement ce trophée et aucun concurrent ne lui arrive à la cheville.

Cependant, l’histoire contemporaine du palmarès du Ballon d’Or nous pousse à émettre des réserves en attendant le jour où le vainqueur sera officiellement annoncé.

En 2010, la surprise Messi

Alors que tout le monde voyait Andrès Iniesta ou Wesley Sneijder comme les probables vainqueurs du Ballon d’Or, Lionel Messi avec un simple trophée de meilleur buteur est passé par un trou de souris et a arraché le trophée aux deux précités.

En 2013, l’année de Franck Ribery 

Franck Ribery a porté le Bayern Munich au sommet du football européen en remportant le championnat et la ligue des champions. Cependant, le Français n’a jamais compris comment le Portugais, Cristiano Ronaldo, a pu convaincre les votants pour lui attribuer le Ballon d’Or de cette année.

2021, l’affaire Lewandowski

Pour l’année dernière, la majorité des observateurs attendaient Robert Lewandowski comme vainqueur, mais Lionel Messi a pu compter sur une Copa America pour voler la vedette au Polonais, qui déjà avait vu le même trophée lui échapper en 2020 pour cause de la pandémie.

Face à tous ces jurisprudences, même si Karim Benzema a réalisé la saison la plus aboutie de sa carrière et que tous les spécialistes le voient comme le vainqueur, l’on se doit d’être très prudent, car les votants ont plusieurs fois fait preuve de subjectivité dans leur choix et rien ne garantit que ça ne sera pas le cas cette fois-ci encore.

Il faut tout de même rappeler que pour cette saison, le magazine Francefootball a effectué des reformes sur les critères pour permettre plus d’objectivité dans le choix des votants, mais qui sait ?