Crédit Photo : 90 min

Ballon d’Or : voici le processus d’élection et les 5 critères définis pour décerner la récompense

Après une pause causée par la crise sanitaire de 2020, le charme du football revient ce lundi 29 novembre 2021 à Paris deux ans plus tard. Puisque l’événement, qui se tiendra au théâtre central du Châtelet, réunira le meilleur du football planétaire autour du Ballon d’Or 2021 dans ses versions masculine et féminine, ainsi que du meilleur gardien de but et du meilleur jeune joueur.

En effet, le vote a été clôturé le 24 novembre et ce lundi 29 novembre 2021, sur le coup de neuf heures du soir, toutes les inconnues seront levées. Mais bien avant, la lutte pour être le meilleur est centrée sur Leo Messi et Robert Lewandowski avec Karim Benzema en troisième position, mais qui sait déjà que le prix ne lui reviendra pas assure Marca.

Par contre, Messi vise la victoire dans ce qui serait son septième Ballon d’Or. Comment sont choisis les candidats et le vainqueur ? La rédaction de France Football désigne les 30 candidats au prix, qui sont soumis au vote des 180 journalistes sélectionnés, qui choisissent un total de cinq joueurs. Les cinq joueurs choisis reçoivent 6, 4, 3, 2 et 1 point chacun. Cinquante journalistes spécialisés désigneront le meilleur joueur de la planète.

Mais quels sont les critères pour qui permettent à un athlète de remporter le trophée ?

Cela commence, comme il est logique, par le niveau de jeu démontré au cours de la saison, en prenant en compte des statistiques telles que les buts marqués, les passes décisives et aussi le niveau démontré par son équipe et par le joueur dans son ensemble, au niveau du leadership.

Ensuite, les titres gagnés et l’importance qu’ils ont eue dans ces conquêtes sont mis en évidence. Cela inclut les titres en club et en équipe nationale, ce dernier étant généralement un facteur décisif, comme cela pourrait être le cas dans cette édition avec Messi et la Copa América. L’image publique du joueur lui-même, tant sur le terrain qu’en dehors, est également prise en compte.

Et puis il y a deux éléments intangibles comme l’appréciation personnelle et le marketing qui entoure les joueurs, rapporte To Foot. Le débat se poursuivra après la remise d’un prix, subjectif au maximum. C’est inévitable.

Outre le prix lui-même, le Ballon d’Or change la vie du lauréat. De nombreux joueurs l’incluent dans leur contrat comme l’un des motifs de rémunération supplémentaire. Être couronné à Paris augmente la valeur du footballeur, cela change complètement sa vie.