Banque mondiale : Le Vice-président Ousmane Diagana au Togo ; les raisons

Comme prévu, Ousmane Diagana, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale est au Togo depuis le mercredi 28 octobre pour une visite officielle.

Il a été accueilli à son arrivée à Lomé par le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya, et la SG de la Présidence de la République, Sandra Johnson.

Le but de cette visite est de renforcer la coopération entre la Banque Mondiale et le Togo.

Ainsi, le Vice-président rencontrera le président de la République Faure Gnassingbé et des membres du gouvernement pour échanger sur les grandes priorités de développement du pays et sur l’appui de la Banque mondiale pour leur mise en œuvre.

Il s’entretiendra également avec des représentants de la société civile, du secteur privé, et avec des jeunes.

Pour apprécier l’évolution de certains des projets financés par la Banque mondiale, le vice-président se rendra sur le terrain pour voir quelques réalisations et échanger avec des bénéficiaires.

A la fin de son séjour il s’entretiendra avec la presse pour partager les grandes conclusions de sa visite, ainsi que les orientations de l’appui de la Banque pour les prochaines années.

La Banque mondiale est déterminée à soutenir une reprise résiliente dans ses pays membres suite à la crise du COVID-19.

Dans le cadre de sa Stratégie régionale pour l’Afrique de l’ouest et centrale, elle vise à aider les pays à établir un nouveau contrat social entre les Etats et les citoyens, œuvrer à plus d’emplois de meilleure qualité, renforcer le capital humain et améliorer la résilience climatique.

Le portefeuille de la Banque mondiale pour les 22 pays de la sous-région s’élève à plus de 44 milliards de dollars.

Plus d'articles
Xavi : 24 heures après son arrivée au Barça, le nouvel entraîneur licencie deux kinés ; les raisons
Barça : à peine arrivé, Xavi punit déjà un taulier du club, Piqué prend cher