Barça : Koeman, élections… Guardiola tape du poing sur la table !

Un retour au bercail ?

Et si Pep Guardiola débarquait l’été prochain au FC Barcelone, soit neuf ans après qu’il ait quitté le banc du club blaugrana où il a absolument tout gagné en tant qu’entraîneur ? Depuis, le technicien espagnol n’a plus connu le même succès que ce soit au Bayern Munich ou à Manchester City sur la scène européenne. En effet, bien qu’il ait remporté la Ligue des champions à deux reprises au Barça, Guardiola n’est jamais parvenu à réitérer cette performance avec les gros effectifs qu’il avait au Bayern et dont il a à disposition à City. Alors que son contrat expire en juin prochain chez les Skyblues, la question de son avenir revient avec insistance et plus particulièrement depuis jeudi suite à cette déclaration de Victor Font, candidat à la présidence du Barça. « Et la plupart des meilleurs professionnels qui connaissent ce style sont aussi des fans et aiment le club comme Pep Guardiola, Xavi, Iniesta, Puyol. Ce sont tous des légendes qui aiment Barcelone, mais qui ne travaillent pas pour le Barca aujourd’hui. Nous devons les faire revenir pour nous assurer que nous aurons un projet très compétitif ». Ce retour est-il concevable ? Selon The Athletic, Pep Guardiola serait le seul décisionnaire de son avenir. Bien que Manchester City souhaite le conserver, les dirigeants mancuniens ne se mettraient pas en travers de sa route s’il décidait de passer à autre chose à la fin de la saison. Mais Pep Guardiola, du moins au vu de ses déclarations publiques, n’a pas l’intention de s’en aller.

Le Barça, c’est « terminé » pour Pep Guardiola

À Manchester City, Pep Guardiola se sent bien. Il a d’ailleurs battu cet été son record de longévité dans un club en commençant une cinquième saison chez les Skyblues. Les journalistes anglais avaient bien relevé les propos de Victor Font la veille et ont interrogé en conférence de presse le technicien sur la volonté du candidat à la présidence du Barça de le rapatrier au Barça. Ce à quoi le principal intéressé n’avait pas directement répondu, mais avait assuré apprécier son aventure mancunienne à City. « Un retour au Barça ? Je suis extrêmement heureux ici, je suis ravi d’être à Manchester et j’espère pouvoir faire du bon travail cette saison pour rester plus longtemps ». Pas suffisamment clair de la part de l’Espagnol puisqu’il a été une nouvelle fois été interrogé sur cette possibilité ce samedi à l’issue de la victoire de ses hommes sur la pelouse de Sheffield United (1-0). « Si je suis dans la discussion pour Barcelone ? Je l’ai déjà dit plusieurs fois, ma période en tant qu’entraîneur à Barcelone est terminée. Je pense que dans la vie il y a des choses qu’il ne faut faire qu’une fois », a dans un premier temps assuré Pep Guardiola à BT Sport avant de se montrer plus clair sur sa position. « Je suis ici, je suis extrêmement heureux ici. Et j’ai toujours cette volonté de réussir et c’est la chose la plus importante ». Le FC Barcelone doit donc faire une croix sur Guardiola, mais l’entraîneur espagnol ne fait pas pour sa part une croix sur le club qu’il a connu en tant que joueur et entraîneur.

Guardiola évoque les élections présidentielles et Koeman !

Dans les prochaines semaines, les socios blaugrana devront faire une nouvelle fois entendre leur voix, après avoir engendré la démission de Josep Maria Bartomeu, pour élire son successeur à la présidence du FC Barcelone. Fervent supporter du Barça, Pep Guardiola a incité les supporters catalans à faire le bon choix pour la survie du club qui devra trouver le moyen de couper 190M€ en salaires selon la Cadena SER et ce, avant le 5 novembre. « À présent, il va y avoir des élections à Barcelone. En espérant qu’ils puissent choisir la bonne personne, le bon comité de direction pour maintenir cet excellent club qu’est Barcelone au meilleur niveau ». Outre la situation extrasportive délicate dans laquelle le FC Barcelone se trouve actuellement et qui a interpellé Pep Guardiola, l’entraîneur de Manchester City a tenu à tirer son chapeau à son homologue Ronald Koeman qui est selon lui tout à fait capable de gérer un groupe si imposant que celui du FC Barcelone. « Il y a d’incroyables personnes qui peuvent être en place là-bas. Maintenant par exemple, il y a Ronald Koeman et c’est un excellent entraîneur. Alors, c’est terminé. Je reviendrai dans les tribunes pour voir mon club, mais c’est terminé ». Pep Guardiola ne compte donc pas redevenir l’entraîneur du FC Barcelone qui serait entre de bonnes mains à ses yeux au niveau du staff technique. Et pour ce qui est de la présidence, c’est encore à définir.

Avec le10Sport

Plus d'articles
Gabriel Jesus : Le joueur brésilien se prend pour Jet Li et voit rouge (vidéo)