in ,

Bayern / Kingsley Coman : « Personne ne m’enlèvera cette finale »

Buteur en finale de la Ligue des champions le 23 août dernier face à son club formateur, le Paris Saint-Germain, Kingsley Coman a inscrit son nom à jamais dans l’histoire du football européen et mondial. Son but de la tête a permis d’offrir la Ligue des champions à son club, le Bayern Munich, puisqu’aucun autre but n’a été marqué au cours de la rencontre. Dans une interview accordée à ‘Le Parisien’, l’international Français est revenu sur cette finale.

“Du temps s’est écoulé depuis cette finale. Une nouvelle saison a commencé. Je n’y pense pas au quotidien. Mais ça demeure, pour l’heure, le moment le plus fort de ma carrière. J’ai été blessé, j’ai travaillé dur pour revenir et c’est donc un jour que je n’oublierais jamais. Comme dans un rêve. Personne ne m’enlèvera cette finale, ni à moi, ni à mon club. Avant et pendant le match, j’étais focalisé sur le Bayern et la victoire. Je ne voulais pas perdre de l’énergie en m’éparpillant. Mais j’ai grandi à Paris”, a expliqué Kingsley Coman.

“Le PSG restera toujours mon club de cœur où j’ai passé 9 ans. Après la rencontre, quand j’ai mis le professionnalisme de côté pour laisser parler mes émotions, j’ai alors ressenti un peu de tristesse pour Paris, mais au moins le club s’était hissé en finale en réalisant de grandes choses. (…) Presnel est comme un frère pour moi. Il a toujours eu en lui cette âme de leader. Maintenant, il est capable de répéter des grandes performances. Voilà la différence majeure. Pour connaître son envie et son mental de compétiteur, je peux vous assurer que ça va continuer”, a ajouté le vainqueur de la C1.

Kingsley Coman est confiant avant l’Euro 2021 avec les Bleus : “J’ai confiance en notre force, que ce soit en 2020 ou en 2021. Le groupe a suffisamment de talent pour aller au bout. Bien sûr que c’est un objectif. Je n’ai pas eu la chance de gagner la Coupe du monde. En 2016, on a vécu une belle expérience avec l’Euro en France, mais ça s’est mal terminé. J’espère ne pas rater la dernière marche cette fois. Un nouveau succès, après celui du Mondial, marquerait encore un peu plus notre supériorité sur ces dernières années“.



Enfin, l’ailier du Bayern Munich a évoqué la rencontre entre le PSG et Leipzig, encensant également Kylian Mbappé : “Au match aller, Paris déplorait de nombreux absents. Sans Neymar et Mbappé, ce n’est pas la même équipe. Même si tout reste possible, ça doit, ça va le faire. Lors du Final 8, le PSG s’était largement imposé face à ce même adversaire. Si je suis encore bluffé par Kylian Mbappé ? C’est difficile de me surprendre, car j’ai joué et j’évolue avec de très grands joueurs. Kylian rassemble toutes les qualités techniques et un incroyable mental pour devenir l’un des meilleurs voire le meilleur au monde dans les années à venir”.

source : besoccer.com




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Bande Dessinée de Cristiano Ronaldo est sortie !

5 signes qui indiquent que vous perdez du muscle au lieu de la graisse