in

Bayern Munich : un entraîneur accusé de racisme congédié

Le club de football Bayern Munich s’est séparé de l’un de ses entraîneurs de jeunes, accusé de propos racistes. La police s’est déjà saisie de l’affaire dans une enquête. Le contrat a été résilié « à l’amiable » et le nom de l’entraîneur n’a pas été divulgué, a indiqué le club ce lundi 17 août dans un communiqué.

France : le port du masque deviendra obligatoire sur les lieux de travail

« Il s’agit du premier résultat d’une enquête interne actuellement en cours dans le centre de formation des jeunes du Bayern », a souligné le club, suggérant ainsi que d’autres mesures pourraient être prises à l’avenir.

Après la découverte de l’affaire, le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge s’était dit « furieux ». L’affaire a été révélée par la chaîne publique allemande ARD. Le média a fait état de propos à connotation raciste tenus en ligne par un entraîneur d’une des sections de jeunes, dont le nom n’a pas été révélé et de plaintes notamment de parents des jeunes.

L’intéressé a d’abord assuré que ces extraits étaient des faux, avant d’admettre qu’il était bien l’auteur des messages mis en cause, selon les médias allemands.
L’homme a été entraîneur des jeunes depuis 2003 et était depuis 2016, directeur sportif des équipes allant des catégories U9 à U15, des enfants et des adolescents, écrit l’hebdomadaire Der Spiegel.

Ces propos « ne correspondent absolument pas avec les valeurs que le club défend », s’est défendu la semaine dernière le patron du Bayern Karl-Heinz Rummenigge ; après l’ouverture d’une enquête de la police munichoise.

FC Barcelone : Ronald Koeman brise le silence

L’affaire est d’autant plus embarrassante que le Bayern aime à projeter une image de club très mobilisé contre le racisme et toutes formes de discrimination. Rappelons que le club même a été fondé par des Juifs allemands en 1900, le Bayern a été « aryanisé » à l’avènement du régime hitlérien en 1933, tous les dirigeants et joueurs juifs en étant exclus. 



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Il finit KO pour ses propos racistes dans le métro londonien (vidéo)

Neymar : “Le Barça ne mérite pas de tels dirigeants”