>

BCEAO : voici la signification des lettres et des numéros apposés sur les billets de banque

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Sur les billets de banque de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) comme sur tous les billets de banque du monde entier d’ailleurs, se trouvent inscrits des lettres et des chiffres. 

Ces éléments ne concentrent peut-être pas toute l’attention qu’ils méritent de la part des usagers. 

En effet, leur disposition sur les billets de banque de la BCEAO est subtile et hardie et c’est en cela qu’elle peut ne pas capter l’attention de l’usager qui s’est habitué à la valeur faciale de la monnaie qu’il utilise, pourtant, ils sont très importants. 

Ainsi, les lettres permettent d’identifier et de situer géographiquement comme historiquement le billet de banque et les chiffres sont les numéros de série et les paramètres qui notifient la valeur faciale de chaque billet, le distinguant de tout autre billet de la même gamme monétaire ou d’une autre. 

De ce fait, il ne peut exister deux mêmes billets de 1000 francs CFA, de 2000 francs CFA etc. Car chaque billet est unique par son numéro de série.

Parlant des lettres sur les billets de banque, les huit pays membres de l’UEMOA sont identifiés par une initiale apposée sur les billets. 

Ainsi, par cette lettre, on peut déterminer le pays membre à qui “appartient à proprement dit” le billet : 

► La Côte d’Ivoire est identifiée par la lettre A

► Le Burkina Faso est identifié par la lettre C

► Le Togo est identifié par la lettre T

► Le Mali est identifié par la lettre D

► Le Niger est identifié par la lettre H

► La Guinée-Bissau est identifiée par la lettre S

►Le Sénégal est identifié par la lettre K.

Les lettres et chiffres sur les billets contribuent aussi à l’esthétique du billet de banque. Il y a, pour tous les billets de banque, une disposition en miroir des lettres et des chiffres qui le dispute visiblement au chiasme.