”Bebi Philip lui-même était très cher pour arranger les sons des artistes, mais c’est lui qui parle aujourd’hui “; l’artiste rattrapé par son passé

La récente sortie de Bebi Philip durant l’élection Miss Côte d’Ivoire 2022 continue de faire réagir les internautes. L’artiste vient de se faire à nouveau tacler par un mélomane.

Alors qu’il était invité à continuer sa prestation sur la scène, Bebi Philip a dit non, et a tenu un discours à l’endroit des autorités ivoiriennes. Il leur a fait part des difficultés que les Ivoiriens rencontrent dans leur quotidien, à cause de la cherté de la vie.

C’est ainsi qu’il a marqué cette nouvelle édition de Miss Côte d’Ivoire. L’artiste est devenu le coup de cœur de la majorité des Ivoiriens.

Et quant à la minorité, elle critique l’artiste à cause de son passé. Fraternité Charly, un mélomane, a taclé l’artiste pour sa dénonciation. Selon lui, il a juste voulu attirer l’attention des Ivoiriens, rien de plus.

Évoquant le passé de Bebi Philip, Fraternité Charly a révélé qu’il était lui-même très cher, quand il s’agit d’arranger les chansons de ses collègues. Et donc, revenir se plaindre de la cherté de la vie, c’est faire preuve de mauvaise foi.

”Bebi Philip, la vue n’était pas chère avant Alassane Ouattara. Et toi-même, tu étais très cher pour arranger les sons des artistes ivoiriens qui te sollicitaient, notamment Debordo Leekunfa.

Voilà quelqu’un qui est lui-même cher depuis le temps de Laurent Gbagbo, et c’est lui qui parle aujourd’hui. Pourtant, cette cherté est mondiale à ce jour. Le président ADO souffre dans votre main quoi”, a-t-il lâché.

Similaires