Belgique : Alexander De Croo réagit au décès d’Alysson

Depuis mardi 17 novembre 2020, le décès d’Alysson, jeune barbière de 24 ans, touche toute la Belgique. Acculée par des difficultés financières en pleine crise sanitaire, la jeune femme a mis fin à ses jours. Sa disparition a provoqué un vif émoi sur les réseaux sociaux, mettant plus que jamais en lumière la détresse vécue par de nombreux indépendants, contraints de fermer leurs activités.

Ce jeudi 19 novembre 2020, en séance plénière, Alexander De Croo est revenu sur ce tragique événement. Comme le rapportent nos confrères de LN24, le Premier ministre était interpellé par Raoul Hedebouw sur le suicide de la jeune indépendante.

« Cela nous a tous énormément touchés », a déclaré Alexander De Croo. « Il est clair que l’impact psychologique, humain lors de cette deuxième vague est clairement supérieur à ce qu’on a vu lors de la première vague. On peut parler de support financier, mais il est clair qu’un support humain, d’aide à des gens qui, à un moment donné, ne voient plus d’issue, est aussi important que le support financier qu’on pourrait donner ».

Le Premier ministre a ensuite tenu à rappeler que les supports financiers proposés étaient « considérables ». « On a pris la décision de doubler le droit passerelle, il y a eu un accord avec les banques pour accorder des délais de paiement. (…) Mais je suis conscient qu’à côté de ce support, d’autres types de support peuvent être donnés. Comme société. Quand on voit quelqu’un qui est en difficulté, il ne faut pas hésiter à faire le pas et à apporter de l’aide, car souvent, ces personnes-là ne sont plus en capacité de demander de l’aide ».

source : sudinfo.be

Plus d'articles
Opportunité de bourses à l’University College Groningen