in ,

Bénin : 3 agents d’un hôpital interpellés pour trafic d’organes

La famille d’un défunt a traduit un hôpital devant le Tribunal de première instance de Cotonou après des soupçons de vol d’organe sur le corps de leur parent.

Trois (3) croque-morts de la morgue de l’hôpital situé à Akpakpa, sont accusés d’avoir trafiqué les organes de feu J. Honnaho puisqu’il aurait été retrouvé éventré par les thanatopracteurs au cours de son entretien à la morgue de l’hôpital.

Lire aussi : L’ONU recrute (8 avril 2019)

Les parents découvrent, une fois le corps reçu pour les cérémonies d’inhumation, ont découvert l’étrange entaille de leur fils, d’où des soupçons de trafic d’organes.

Un médecin légiste a été commis par le parquet en vue de faire la lumière sur l’affaire.

Les résultats de l’expertise médicale seront connus ce mardi 9 avril au tribunal où les deux parties sont convoquées pour une deuxième fois.



Saham Ad
BNCE-Togo recrute pour ces 2 postes

Togo / Africsearch recrute (8 avril 2019)

Dispute, gifle, mort, mari

[Drame] Elle fait battre à mort son mari après une banale dispute et une gifle