Bénin : Kèmi Séba ouvre un centre commercial panafricain au cœur de Cotonou

Le président de l’ONG Urgence panafricanisteKèmi Séba a mis en service un centre commercial panafricain dénommé : «Centre Panaf» . Il compte un super marché (Panaf Market), un atelier de création de mode (Ayissy crée-action) et un restaurant (Miwa dunu).

«On est arrivé à terme, l’idée a germé et donné aujourd’hui de bons fruits. Nous en sommes fiers », s’est réjoui Kèmi Séba à l’ouverture officiel du centre. Tout porte à croire que l’initiative de créer un centre commercial est née deux ans plutôt. « J’ai constaté que nos producteurs étaient extrêmement nombreux en Afrique et qu’ils étaient toujours mis de côté au profit des importations des multinationales occidentales », a-t-il justifié. 

Lire aussi : Mis en examen, Al-Khelaïfi ne démissionnera pas du PSG

Connu pour sa lutte contre le néocolonialisme, aujourd’hui, Kèmi Séba veut apporter à travers l’ouverture de ce centre, une solution concrète. « C’est bien de s’opposer, mais il faut aussi qu’on soit capable de proposer. Le panafricaniste, ce n’est pas que de l’opposition et la critique, c’est aussi de la proposition», a-t-il soutenu.

Ayissy crée-action, restaurant Miwa dunuMarket Panaf; trois initiatives africaines réunies dans un seul centre. Le critère de choix des entrepreneurs, selon Kèmi Séba, a été très rigoureux. «La condition préalable, c’est qu’ils soient Africains ou afro descendants. Ensuite, un certain nombre de tests des produits a été fait par une équipe avec laquelle nous travaillons pour vérifier la qualité des produits. L’objectif ce n’est pas de prendre un produit africain, mais un produit qui a de la valeur», a expliqué le président de Urgence panafricaniste, connu également pour son activisme anti-Francs Cfa.

Lire aussi : Soudan: l’appel à la grève générale sème la division

Il a, pour finir, invité tous les jeunes du continent et de la diaspora qui le souhaitent, à venir consommer une production essentiellement locale qui «permettra à notre population d’aller progressivement vers la voix de l’autonomie.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Coronavirus : la Nouvelle-Zélande confie les contrôles à ses frontières à l’armée