Crédit photo : Rfi

Bénin: le déploiement du matériel électoral confronté aux barrages dans le village de Boni Yayi

A la veille du scrutin au Bénin, le déploiement du matériel électoral a été retardé, à cause des blocages de manifestants. 

Ils protestent contre le président Patrice Talon, candidat à sa propre succession et accusé par l’opposition d’avoir confisqué le scrutin et de l’avoir empêchée d’y participer.

“Il y a eu des barrages qui ont été érigés sur de grands axes routiers dans le Nord et de ce fait, ce matériel électoral est actuellement toujours en cours d’acheminement”, a déclaré samedi le président de la Commission électorale nationale autonome (Cena) Emmanuel Tiando cité par Tv5 Monde.

“Il se pourrait qu’il y ait des postes de vote qui n’ouvrent pas à 07H00 demain (06H00 GMT dimanche) compte tenu de l’arrivée tardive de ce matériel électoral”, a-t-il ajouté, précisant toutefois “qu’il n’y a pas de raison pour que cette élection n’ait pas lieu”.

Un barrage a été dressé dans la localité de Tchaourou, le village natal de l’ancien président Thomas Boni Yayi et ennemi juré de Patrice Talon, selon des sources concordantes.

De son côté, le ministre de la communication a rassuré l’opinion de la tenue du scrutin et surtout du fait que Internet ne sera pas coupé le dimanche 11 avril au Bénin comme de routine dans certains pays de la région.




Plus d'articles
Covid-19 : le bilan de la pandémie dépasse les 2 millions de morts