Bénin : les réseaux MOOV et MTN assignés par un collège d’avocats

Les réseaux GSM au Bénin Moov et MTN sont assignés par un collège d’avocats béninois. C’est l’information que rapporte le site beninwebtv ce jour.

Ils reprochent aux responsables de ces réseaux GSM d’avoir coupé la connexion d’Internet lors des dernières élections législatives sans avoir averti leurs clients.

Lire aussi : [Vidéo] G7 : Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Trump et Macron

Selon la source, le collège d’avocats a rappelé, dans leur plainte, que le dimanche 28 Avril 2019, jour de la tenue des élections législatives en République du Bénin , les utilisateurs des réseaux Gsm ont constaté curieusement et contre toute attente, sans aucun avertissement préalable ni préavis quelconque, la coupure de l’accès aux réseaux sociaux, accès qui a été soudain rendu absolument impossible par ces opérateurs entre le 28 et le 29 Avril 2019.

À la suite de ce blocage, seul un mot laconique d’excuse a été envoyé aux clients en guise d’excuse. Se fondant sur le fait que les clients de ces réseaux Gsm sont souvent des victimes des multiples frasques de ces sociétés, le collectif d’avocats a décidé d’intenter une action en justice pour leur signaler que tout ne leur est pas permis, précise la source.

Lire aussi : Togo – EAMAU : les résultats généraux du concours d’entrée disponibles

Les deux opérateurs mis en cause sont appelés à « comparaître et se trouver le 23 octobre 2019 à 09 heures précises du matin et jours suivants s’il y a lieu à l’audience et par-devant le Tribunal de Commerce de Cotonou séant au Palais de Justice de cette ville, en salle ordinaire de ses audiences ».

Les requérants souhaitent voir condamner MTN et MOOV « au paiement à chacun de ses abonnés partie en la présente cause, de la somme symbolique de FCFA 1.000.000 à titre de dommages-intérêts pour toutes causes de préjudices confondus ». 

Plus d'articles
Musique : Koffi Olomide fait une grande annonce