Évacué en France, suite à une lombosciatalgie hyperalgique, aux lendemains des violences post-électorales, pour des soins, l’ex-président béninois Boni Yayi se porterait mieux.

Impasse électorale-Boni Yayi appelle les Béninois à prier, jeûner et implorer Dieu !

C’est ce qu’a indiqué Me Renaud Agbodjo, l’avocat de l’ex-chef d’Etat, invité le mercredi 14 août de l’émission 100% Bénin de la télévision privée Sikka Tv.

Lire aussi : Togo / Drame : accident mortel vers Djagblé ce jeudi 15 août

Selon l’avocat, Dr Boni Yayi qui s’est finalement fait opérer a été « astreint » à un « temps de repos indéterminé » par ses médecins.

A en croire l’avocat, les cinquante-deux (52) jours que son client a passé, encerclé dans sa résidence de Cotonou par des éléments de police républicaine et de l’armée, ont eu un grand impact sur sa santé. « Ce qu’il a subi pendant 52 jours était suffisamment grave. Il est exposé à une dégradation assez sensible de sa santé », a déclaré l’avocat.

Lire aussi : Togo / Drame : accident mortel vers Djagblé ce jeudi 15 août

Dans la disposition de revenir

Sorti du pays alors qu’il est soupçonné d’être derrière les violences des 1er et 2 mai à Cotonou qui ont causé de nombreux dégâts humains et matériels, Boni Yayi, dans de nombreux cercles, aurait prétexté de son état de santé pour s’exiler. Certaines voix font croire que l’ancien président béninois ne reviendrait plus sur la terre de ses aïeux avant la fin du régime de Cotonou. Mais son avocat assure du contraire.  « Monsieur Boni Yayi, dans les dernières conversations que j’ai eues (avec lui Ndlr), m’a laissé entendre qu’il est toujours dans la disposition de revenir au Bénin », a confié son avocat, rapporte Banouto.

Lire aussi : [Vidéo] Un pasteur ivoirien veut ressusciter DJ Arafat ce vendredi nuit

Mais Me Renaud Agbodjo conditionne le retour à Cotonou du leader du parti Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) par son rétablissement. Il assure que si les médecins ordonnaient son retour, Boni Yayi rentrerait à Cotonou. Car, fait-il savoir, rien en droit ne s’oppose à ce que Boni Yayi revienne au Bénin. « Aujourd’hui, monsieur Boni Yayi n’a pas un mandat qui plane sur sa tête », a-t-il laissé entendre.