En fin de l’année dernière, nous avions appris, par voie de presse, l’expulsion de la représentante d’Air France au Bénin et au Togo, Christine Quantin, de Cotonou où elle était installée.

Air France, Bénin, Togo, Christine Quantin, Cotonou, expulsion, Patrice Talon, panafricain, JeuneAfrique,
© aCotonou.com par DR Christine Quantin, déléguée de la compagnie aérienne Air France

Selon le magazine panafricain JeuneAfrique, dans sa parution de cette semaine, n°3028, la représentante aurait fait l’objet d’un arrêté d’expulsion ministériel à la demande du Président béninois, Patrice Talon.



La pomme de discorde, avance l’hebdomadaire, dans un article intitulé ‘Pourquoi Talon en veut à Air France’, serait le manque de respect.

En effet, « le chef de l’État béninois lui reproche de lui avoir manqué de respect. Air France n’aurait pas bien traité sa famille proche, ainsi que ses ministres Sacca Lafia (Intérieur) et Samou Seidou Adambi (Eau et Mines) », indique-t-il.

Malgré les tentatives de médiation de l’ambassadrice de France, Véronique Brumeaux, le Président Talon se serait montré inflexible, précise-t-il.