Bénin : pour non-assistance financière, il tue son père et écope d’une lourde peine

Au terme d’un procès, le lundi 2 septembre 2019, le Tribunal de première instance de deuxième classe d’Aplahoué a condamné à 20 ans de prison un homme pour l’assassinat de son géniteur.

Vingt ans de réclusion criminelle; c’est la peine prononcée par le tribunal contre le nommé Toussaint Kanvi, accusé d’homicide volontaire sur son père Yaovi Kanvi.

Lire aussi: Togo – Obtention du permis de conduire catégorie A : le gouvernement suspend les inscriptions

Selon les informations rapportées par l’Agence Bénin Presse, cette décision, rendue par le tribunal, contraint l’accusé en détention depuis 2016 à retourner en prison pour purger le reste de ses peines.

Les faits d’homicide sur la personne de son père, Yaovi Kanvi, apprend l’ABP, remontent à octobre 2016 dans un arrondissement de la commune de Djakotomey. L’accusé Toussaint Yaovi, un meunier frustré par l’attitude de son père de ne lui avoir pas apporté de soutien financier, va organiser à l’aide d’un compagnon l’assassinat de ce dernier tard la nuit.

Lire aussi: Bénin : l’installation des écrans TV ou vidéo dans les voitures désormais interdite

À la suite de leur forfait, le corps de la victime sera transporté et déposé sur la dalle d’une latrines inachevée et abandonnée dans les herbes à quelques dizaines de mètres du lieu du crime.

Interpellé sur l’assassinat de son père, l’accusé Toussaint Kanvi a reconnu les faits à chaque étape de la procédure.

Plus d'articles
L’astuce d’une dentiste pour ajuster un masque en 30 secondes devient virale (vidéo)