Bénin / Présidentielle: le candidat Soglo attaqué par balles ; une enquête ouverte

Au Bénin, une enquête a été ouverte sur l’agression par balles de Ganiou Soglo, fils de l’ancien président Nicéphore Soglo qui a essuyé des tirs à 35 km de la capitale Cotonou dans la nuit de ce vendredi 5 février à samedi.

Ganiou Soglo se rendait à sa ferme de Zinvie quand il a été la cible d’hommes non identifiés. Blessé à l’épaule, il a déclaré qu’il était soigné dans un hôpital de Cotonou et qu’il se concentrait sur son rétablissement.

Plusieurs personnalités politiques de l’opposition se sont rendues à son chevet, dont l’ancien président Boni Yayi, sous l’autorité duquel Ganiou Soglo avait été ministre des Sports. En outre, le gouvernement béninois a déclaré “s’assurer de la diligence des investigations promptement entreprises par la police afin d’élucider les circonstances et les mobiles de cette agression” et d’en appréhender les auteurs.

“Instruite par le tribunal de première instance d’Abomey Calavi, la police républicaine, sur instruction du procureur de la République, a immédiatement ouvert une procédure de flagrant délit et s’est rendue sur les lieux pour reconstituer les faits en présence du conducteur”, a avancé Roger Tawes, porte-parole de la police béninoise.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Togo : vers une assurance maladie pour tous