Bénin-Sénégal : « nous avons beaucoup de Lions dans le…donc on n’a pas plus peur des Lions », Edmé Codjo

Les écureuils du Bénin se sont séparés hier des Lions de l’Atlas du Maroc aux épreuves fatidiques des tirs au but. Qualifié pour les quarts de finale, le Bénin jouera les Lions de la Teranga du Sénégal. En marge dudit match, l’ancien sélectionneur des écureuils Edmé Codjo voit un duel qui n’est pas au-delà de la capacité du Bénin.

Après avoir concédé un nul face aux lions indomptables du Cameroun et une victoire face aux lions de l’Atlas du Maroc, les écureuils du Bénin auront cette fois-ci un autre lion plus coriace que les précédents.

Lire aussi: CAN Egypte 2019 : ils ont renversé le Cameroun en 2 min !

En quart de final, ils joueront les poulains d’Aliou Cissé mercredi prochain. Interrogé sur cette rencontre et surtout les chances de qualification des écureuils, Edmé Codjo, ex-sélectionneur des écureuils n’a pas mâché ses mots. « Nous avons  beaucoup de lions dans le parc de la Pendjari, donc on a plus peur des lions » a ironisé le formateur sur la télévision nationale (ORTB).

Selon lui, les écureuils n’auront pas à avoir peur de leur adversaire, mais au contraire, jouer le match comme si c’était l’ultime rencontre de leur carrière professionnel. Diminué après l’expulsion du patron de sa défense, le Bénin essayera à nouveau de bouleverser la hiérarchie en décrochant le premier ticket pour le dernier carré de la compétition.

Les écureuils perdent certes Khaled Adenon, mais ils récupèrent le véloce avant-centre suspendu face au Maroc, Steve Mounié. Le rendez-vous est donc pris pour le mercredi 10 juillet prochain pour voir si les écureuils vont à nouveau ronger un troisième lion.

beninwebtv

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
« La Casa De Papel », « The Witcher », « 6 Underground », Netflix dévoile le top 10 de ses contenus les plus populaires