Bénin : sous haute surveillance policière, Yayi Boni s’accroche à la Bible

Depuis les événements du 1er et 02 mai 2019 survenus dans son quartier, les journées de l’ancien président Boni Yayi ne se passent plus comme avant. Même si officiellement il n’est pas assigné en résidence surveillée, tout porte à croire qu’il n’en est pas loin car la présence des forces de l’ordre est renforcée autour de son domicile. Pire, il est désormais très difficile de lui rendre visite. Une enquête publiée ce mardi 14 mai 2019 par le quotidien Matin Libre permet d’avoir une idée sur comment Boni Yayi vit cette situation.

Après les violences post-électorales survenues à Cadjèhoun, le domicile de l’ex-chef d’Etat Boni Yayi est sous haute surveillance policière. Leader de l’opposition et de la résistance contre le processus électoral jugé exclusif, Boni Yayi est resté chez lui depuis plusieurs jours. A part quelques membres de sa famille qui peuvent avoir accès à lui après un contrôle minutieux des agents en faction, l’ex-président ne peut plus prendre de visite comme avant. Même son avocat doit d’abord fait un parcours de combattant avant de voir son client.

Dans cette situation confuse et sans doute inquiétante pour ses partisans, il y a lieu de se demander comment Boni Yayi passe ses journées. Selon le quotidien Matin Libre, l’homme n’est pas vraiment surpris par la situation. Mais ce qui l’a surpris et visiblement affecté, c’est le fait que des citoyens soient tombés sous les balles des forces de l’ordre entre le 1er et le mai 2019. En réalité, Boni Yayi n’aurait jamais imaginé que l’armée allait faire usage d’armes létales.

Pas de grands changements dans son quotidien…

En ce qui le concerne personnellement, Boni Yayi n’est pas inquiet pour sa sécurité. Contrairement à son entourage qui a pris des dispositions pour assurer sa sécurité, l’homme se fie plutôt à sa Bible. « Ma Bible me protégera » leur aurait-il confié selon Matin Libre. Comme d’habitude, à son réveil, il fait son sport matinal, suit les informations et se concentre après sur la Bible qui lui prend plus de temps dans la journée.

Même s’il est difficile pour les gens de lui rendre visite, Boni Yayi reçoit beaucoup de soutiens par appels téléphoniques. Selon ses proches, il reçoit des appels de part le monde entier, des amis, des chefs d’Etat et autres personnalités qui prennent régulièrement de ses nouvelles. Le rôle très déterminant de son épouse Chantal Yayi a été aussi mis en avant par les proches de l’ex-chef d’Etat qui ont assuré qu’elle soutient véritablement son époux dans cette période difficile.

Similaires