Le président béninois Patrice Talon fait le ménage dans son propre camp. Contre toute attente, il a limogé, ce mercredi, un de ses très fidèles ; le préfet du Littoral (territoire de Cotonou), Modeste Toboula. C’est une affaire de bradage de domaine public qui les emporte. 

Bénin un proche du président Patrice Talon mis en examen et écroué
Le préfet Modeste Toboula
Photo: Bénin Web Tv

Le préfet Modeste Toboula a été placé sous mandat de dépôt et sera jugé le 8 avril par la très redoutée Cour de répressions des infractions économiques et du terrorisme.



Le préfet aurait permis, avec l’aide d’un géomètre, la vente d’un domaine à vocation touristique frappée d’interdiction de lotissement à plusieurs acquéreurs. Lui-même est accusé d’avoir acheté trois parcelles enregistrées au nom d’un proche parent.

Ils sont neuf à être poursuivis dans cette affaire. Il y a le préfet, les acquéreurs et le géomètre, tous seront jugés le 8 avril par la très redoutée Cour de répressions des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

Sa chute est une surprise et une vraie déflagration. « Avec Talon, il n’y ni protégé, ni vache sacrée », a commenté laconiquement un proche du pouvoir.

Miss Togo 2019